Après «Le jeu de la dame», quels films sur les échecs regarder?

Vidéos
Anya Taylor-Joy dans «Le jeu de la dame». © Netflix
Anya Taylor-Joy dans «Le jeu de la dame». © Netflix

« A la recherche de Bobby Fisher »

Ben Kingsley et Max Pomeranc dans «A la recherche de Bobby Fischer». © Paramount Pictures
Ben Kingsley et Max Pomeranc dans «A la recherche de Bobby Fischer». © Paramount Pictures

Disponible sur Netflix, ce film s’intéresse à la relation entre un enfant surdoué aux échecs et le maître (Ben Kingsley) qui l’entraîne, dans l’ombre de Bobby Fischer, disparu de la circulation depuis de longues années. Ce film sensible est une ode à la gloire de ce champion, peut-être le plus grand de l’histoire, vainqueur du « match du siècle » en 1972 face au soviétique Boris Spassky. Sensible, montrant qu’il n’y a pas besoin d’avoir des problèmes relationnels pour être brillant dans ce jeu, ce film sorti en 1993 est cependant à prendre avec des pincettes. Si Fischer fut peut-être le plus grand joueur d’échecs de tous les temps, sa personnalité est difficilement défendable. Antisémite, sexiste, il applaudit les attentats du 11-Septembre avant de mourir en Islande, des suites de problèmes urinaires qu’il n’avait pas soignés, le groupe religieux fondamentaliste auquel il appartenait refusant l’usage des médicaments. Pas vraiment le genre de gars qu’on aurait envie d’inviter au barbecue. S’il était « introuvable » comme dit le film, c’est surtout qu’ayant refusé toute sa vie de payer ses impôts, il aurait atterri directement en prison s’il était revenu aux USA. Mais le film de Steven Zaillian a le mérite de pouvoir se regarder en famille et d’être très positif.

« Le prodige »

En parallèle au premier film, on ne peut que vous conseiller de regarder ce drame biographique qui revient, justement, sur l’affrontement entre Bobby Fischer et Boris Spassky, en pleine guerre froide. On y voit comment le champion, alors porté aux nues comme le défenseur des valeurs américaines, perd pied. Interprété par Tobey Maguire, l’ex-Spider-Man, on le voit verser de plus en plus dans une schizophrénie paranoïde destructrice. (Disponible sur Google Play, Apple TV)

« Magnus »

«Magnus». © MIKA Entertaiment
«Magnus». © MIKA Entertaiment

Pour être totalement plongé dans la réalité de ce sport requérant une bonne dose de stratégie, de capacité de concentration, d’esprit logique, de perception spatiale en même temps que beaucoup de sang-froid, ce documentaire de Benjamin Ree est parfait. Il relate le parcours depuis sa plus tendre enfance de Magnus Carlsen, 30 ans, l’actuel numéro un mondial. Une leçon de vie en plus d’une leçon d’échecs ! (Disponible sur Amazon Prime Video)

dou-vient-anya-taylor-joy-nouvelle-reine-de-hollywood

Notre sélection vidéo