Abonnez-vous pour 1€

Mauvaise surprise pour une candidate d’«Affaire Conclue»: «Je suis désolée, mais ce sont des choses qui arrivent»

Mauvaise surprise pour une candidate d’«Affaire Conclue»: «Je suis désolée, mais ce sont des choses qui arrivent»
Capture vidéo

Angelina, une jeune trentenaire, s’est rendue à Affaire Conclue confiante. Il faut dire que l’objet qu’elle venait vendre lui inspirait confiance et, surtout, semblait valoir de l’argent. Du moins à ses yeux. « Quand j’ai vu qu’il y avait une petite signature, je me suis renseignée un peu sur cet objet et c’est comme ça que j’ai découvert que ça valait peut-être un petit peu d’argent », confie-t-elle avant l’expertise dans l’émission.

Mais sa sculpture de berger allemand dorée n’a pas fait mouche. Car Enora Alix, la commisaire-priseur du jour, a vite douché les espoirs de la candidate. « Il a fait une grande variété d’animaux, des animaux plus ou moins à la mode et plus ou moins collectionnés. Notamment ce modèle de chien, qui ne va pas être son meilleur sujet dans cette thématique, a-t-elle commencé. En plus le berger allemand, on n’en voit plus. C’est un peu démodé comme animal, même dans la rue », a-t-elle commencé par expliquer.

Problème, il ne s’agit pas du seul point négatif de cet objet. Le créateur, Louis-Albert Carvin, « ne cote pas très très cher » et, « parmi les animaux qu’il représente, celui qui va être le moins apprécié et le moins recherché aujourd’hui, c’est malheureusement ce modèle de chien ». Pire encore, l’objet d’Angelina a été repeint. « Ce n’est pas de la patine, ça. Ça a même été repeint avec une bombe. Je pense qu’il a été protégé dans un sac poubelle et repeint avec une bombe pour faire des tags. Donc la « patine » est loin d’être merveilleuse… », a ajouté l’experte.

Si Sophie Davant a bien tenté d’ironiser sur la situation -« Quand elle fait cette tête-là, ce n’est pas bon, pas du tout… » –, Enora Alix est venue porter le coup de grâce. « Malheureusement, c’est un régule », un alliage bas coût d’étain et de plomb qui imite le bronze et qui « est mal aimé ». « Angelina, vous passez un bon moment là, c’est sympa ? », a rajouté l’animatrice de l’émission pour tenter de remettre une bonne ambiance.

Finalement, alors qu’Angelina s’attendait à obtenir 300 euros pour sa sculpture, elle a dû se contenter d’une estimation de 50 euros. « Je suis désolée, mais ce sont des choses qui arrivent… », a tenté de la rassurer Sophie Davant.

Heureusement, elle a pu retirer 150 euros en salle des ventes.

Notre sélection vidéo