Abonnez-vous pour 1€

Du matériel informatique pour les 260.000 élèves francophones: voici comment les parents seront aidés

Du matériel informatique pour les 260.000 élèves francophones: voici comment les parents seront aidés
Belga image

La crise du coronavirus a poussé la Fédération Wallonie-Bruxelles à donner un coup d’accélérateur à sa stratégie numérique dans l’enseignement. « Bien que des initiatives existaient et que des projets pilotes aient été entrepris par certains pouvoirs organisateurs et établissements scolaires, aucune stratégie structurante n’avait été mise en place jusqu’ici en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les équiper et réellement faire entrer l’enseignement francophone dans l’ère du numérique pour tous », reconnait le ministre-président, Pierre-Yves Jeholet.

L’un des objectifs était de permettre aux écoles de se constituer un stock d’ordinateurs. Le gouvernement a décidé de consacrer 10 millions à cette première phase lancée le 15 novembre dernier. Ces moyens débloqués doivent permettre aux établissements de s’équiper à hauteur de 5 % de leur population scolaire. Soit 50 ordis pour une école de 1.000 élèves par exemple.

Le ministre président, Pierre-Yves Jeholet, le ministre du Budget, Frédéric Daerden, et la ministre de l’Education, Caroline Désir, annoncent aujourd’hui le lancement de la deuxième phase, à savoir l’équipement des élèves à proprement parler. « Concrètement, sur initiative du pouvoir organisateur ou de l’école fréquentée, il sera proposé aux parents d’équiper leurs enfants en outils informatiques, à moindre coût et aux caractéristiques techniques minimales définies, via une acquisition immédiate ou un financement étalé sur une période maximale de 4 années d’un matériel à prix abordable avec une participation financière de 75 euros de la Fédération Wallonie-Bruxelles », précise le gouvernement dans un communiqué. En fonction du matériel choisi, l’intervention minimale des parents sera de l’ordre de 75-100 euros par an. À la fin du parcours scolaire, les élèves qui auront opté pour la location auront la possibilité de conserver leur matériel s’ils sont arrivés au bout de leur financement (4 ans).

Tous les élèves, dès la 3e secondaire et jusqu’à la 7e, sont concernés par l’opération. D’après la Fédération Wallonie-Bruxelles, cela vise potentiellement pas moins de 260.000 élèves de l’enseignement francophone, ordinaire ou spécialisé, de plein exercice ou en alternance. « L’évolution des apprentissages doit pouvoir aller de pair avec les avancées technologiques. Nous allons, avec les acteurs de l’enseignement qui se sont mobilisés intensément sur le thème, soutenir les parents dans leur achat de matériel informatique et épauler concrètement, les élèves dans leur parcours scolaire», commente pour sa part le ministre du Budget, Frédéric Daerden.

La démarche repose sur une base volontaire. Les parents qui ne souhaitent pas y avoir recours, pour diverses raisons, n’y seront pas contraints. Un fonds de solidarité a notamment été prévu pour les familles en difficulté financière. Ce fonds devra « permettre la prise en charge, en tout ou en partie, du solde du coût de l’ordinateur portable ».

Pierre-Yves Jeholet souligne le caractère pérenne de l’opération puisque celle-ci sera répétée chaque année. « Aujourd’hui, nous sommes heureux de pouvoir annoncer à des milliers de parents, d’élèves et d’écoles que la Fédération Wallonie-Bruxelles les soutient de manière structurelle et pérenne dans le développement de la numérisation des apprentissages et ce, tant sur le plan financier que sur le plan pédagogique. De la parole aux actes ! »

L’équipement des élèves est une bonne nouvelle mais celle-ci doit aller de pair avec une amélioration de l’infrastructure et des équipements dans les écoles, notamment au niveau de la connectivité. « Il importe aujourd’hui de mieux se coordonner entre les différents niveaux de pouvoirs », confirme le communiqué. « Des travaux entre entités ont d’ailleurs été entamés afin que les politiques menées soient complémentaires et s’inscrivent dans une stratégie commune. »

Les informations relatives à l’opération sont disponibles sur la plateforme https://mes-outils-numeriques.cfwb.be.

Notre sélection vidéo