Abonnez-vous pour 1€

La surmortalité en 2020 due au Covid-19 mais aussi à la vague de chaleur d’août: voici le point commune par commune

La surmortalité en 2020 due au Covid-19 mais aussi à la vague de chaleur d’août: voici le point commune par commune

Lors des années 2015 à 2019, la surmortalité due aux canicules et à la grippe atteignait un pourcentage moyen de seulement 2 % par an.

En 2020, le nombre de décès associés au Covid-19 s’élève à 19.620 tandis que celui lié à la canicule atteint 1.503 décès supplémentaires entre le 5 et le 20 août dernier.

Deux vagues de décès liés à la pandémie, mais aussi un pic de décès non-covid en août.
Deux vagues de décès liés à la pandémie, mais aussi un pic de décès non-covid en août. - Sciensano

Selon Sciensano, la surmortalité a été plus élevée durant la première vague de l’épidémie (entre les semaines 13 et 18) que durant la deuxième (entre la 43e et la 52e semaine). En effet, la surmortalité y a été « très rapide, élevée et concentrée sur six semaines, tandis que durant la deuxième période, elle a été plus modérée et s’est étendue sur 10 semaines », soulève l’institut.

Dans la carte ci-dessous, découvrez la surmortalité dans votre commune.

25eba51c-2df4-4d22-b67d-1bc6e8371695

En moyenne 1.310 personnes supplémentaires sont décédées par semaine durant la première période, contre 806 lors de la deuxième. Il y a eu en moyenne 188 décès quotidiens des suites du Covid-19 durant la première vague, 127 durant la deuxième.

Notre sélection vidéo