Abonnez-vous pour 1€

Cinq ouvriers refusés au centre de testing de Mons: «On ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas été pris…»

Cinq travailleurs étrangers n’ont pas pu se faire tester au stade Tondreau.
Cinq travailleurs étrangers n’ont pas pu se faire tester au stade Tondreau. - Archives E.G.

Le mardi 5 janvier, cinq travailleurs polonais sont rentrés en Belgique après avoir rejoint leur famille pour les fêtes de fin d’année, en Pologne. Ils travaillent depuis des années pour une société belge et cette dernière s’était engagée à les prendre en charge à leur retour. Ce qu’elle a fait.

Les travailleurs ont été testés une première fois en Pologne. Les résultats se sont révélés négatifs. Tous ont reçu un certificat de quarantaine. Mais au septième jour de leur quarantaine, les ouvriers devaient repasser un second test. C’est la procédure à suivre pour pouvoir reprendre le travail. L’un des gestionnaires de la société s’est renseigné, et les a accompagnés au centre de testing installé au stade Tondreau à Mons. C’était ce mardi…

►► Les ouvriers n’ont pas pu se faire tester.

►► Loïc Flamant, médecin responsable du centre de testing montois, répond.

Notre sélection vidéo