Abonnez-vous pour 1€

«L’euthanasie, pour moi, c’est fini»: Romain, habitant du pays de Herve de 26 ans, l’avait demandé il y a un an pour souffrance psychique, il va mieux

Romain va mieux, il ne veut plus être euthanasié comme il y a un an.
Romain va mieux, il ne veut plus être euthanasié comme il y a un an. - B.B.

Il est des reportages qui marquent plus que d’autres. C’est le cas de celui que nous avons consacré à Romain voici un an, au début janvier 2020. Âgé de 25 ans seulement, il avait vécu des épreuves difficiles et souffrait d’un trouble de la personnalité limite (borderline). Depuis 5 ans, les idées noires occupaient en permanence ses pensées, il avait déjà fait plusieurs tentatives de suicide. Et essayé différents types de traitement médicamenteux, sans succès.

Fatigué, Romain avait rempli le 28 décembre 2019 une demande d’euthanasie pour souffrance psychique. Il avait décidé de témoigner dans notre journal pour trouver un médecin d’accord de l’euthanasier. Mais un an plus tard, les nouvelles sont bien meilleures. D’abord Romain est toujours en vie. Mais surtout, il a fait un énorme travail qui l’amène aujourd’hui à dire « l’euthanasie pour moi, c’est fini ! » (vidéo)

Il témoigne  : « Ils m’ont montré que je pouvais servir à quelque chose. »

► Il nous explique que deux déclics ont rendu ce revirement possible.

► Il aimerait raconter son histoire dans un livre  : « C’est un projet qui me fait envie. »

Notre sélection vidéo