Abonnez-vous pour 1€

Les applications médicales peuvent désormais être remboursées

Les applications médicales peuvent désormais être remboursées
123rf

Actuellement, il existe déjà des applications pour l’épilepsie, le cancer, les troubles du sommeil, le diabète, les arythmies cardiaques et autres pathologies. Par exemple, elles permettent de faire des diagnostics à distance avec les conseils d’un professionnel de la santé ou de suivre les processus de traitement.

«Ces applications méritent une place entière dans l’offre de nos soins et ce nouveau cadre rend leur financement possible», a souligné Marnix Denys de beMedTech. «Ces technologies digitales ont déjà montré qu’elles pouvaient rendre nos soins de santé plus rapides et meilleurs, notamment pendant la crise du Covid-19.»

«Le financement est très important pour fournir aux patients les soins justes et de la meilleure manière», selon la conseillère-générale de l’Inami Marleen Louagie.

Depuis fin octobre 2018, les concepteurs peuvent enregistrer leurs applications de santé chez Mobile Health Belgium. Sur base d’une pyramide de validation, elles sont évaluées pour savoir si elles remplissent les conditions nécessaires en termes de qualité, de sécurité et d’efficacité.

Les applications qui répondent aux exigences des deux niveaux de cette pyramide de validation, M1 et M2, peuvent bénéficier d’un financement. «Actuellement, 23 apps mhealth ont reçu le label de qualité M1. Sept ont aussi reçu leur validation pour le niveau 2», explique Bart Steukers d’Agoria.

Une application a déjà été financée. Il s’agit de MoveUp Coach, qui aide des patients et soignants après la pose d’une prothèse primaire totale de la hanche ou du genou.

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be