Abonnez-vous pour 1€

Un enfant de 7 ans meurt tragiquement en s’électrocutant sur les lumières défectueuses d’un café: le technicien accusé de négligence grave

Un enfant de 7 ans meurt tragiquement en s’électrocutant sur les lumières défectueuses d’un café: le technicien accusé de négligence grave
Facebook Lewis Tyrell

Harvey Tyrrell n’avait que 7 ans quand il a tragiquement perdu la vie. Les faits remontent au mois de septembre 2018. Alors qu’il se baladait avec ses parents dans le jardin public de Romford, en Angleterre, le jeune garçon a été violemment électrocuté à cause des lumières défectueuses d’un pub situé dans le parc.

L’enfant jouait avec des amis à lui quand il s’est assis sur les éclairages du pub. Selon ses parents, Harvey a alors tendu son bras en arrière et touché une rampe métallique, qui était exposée aux intempéries, et qui a provoqué l’électrocution. Les secours sont rapidement arrivés sur place et ont emmené Harvey à l’hôpital. Il y est mort une heure plus tard.

Après ce tragique décès, les parents ont porté plainte contre les responsables de l’établissement. Le procès est en cours au tribunal de Snaresbrook. Selon les éléments de l’enquête, les éclairages installés autour du café, qui ne présentaient aucun mécanisme de sécurité adéquat, seraient à l’origine de la violente décharge.

Le technicien qui a posé les luminaires, Colin Naylor, est accusé d’homicide causé par une grave négligence, chose qu’il nie. L’homme de 73 ans est également accusé d’avoir failli à son devoir d’électricien en n’entretenant pas les équipements électriques qu’il avait installés. David Bearman, le propriétaire du bar, a déjà plaidé coupable d’homicide causé par une négligence grave.

« Dans le jardin public de Romford où il jouait avec ses amis, Harvey Tyrrel, a été tué lorsqu’il a été électrocuté à cause d’une installation dangereuse du circuit d’éclairage électrique dans le parc », a déclaré le procureur Duncan Penny, dont les propos sont rapportés par nos confrères du Mirror. « Le dossier de l’accusation est que, avec le propriétaire des lieux, Colin Naylor est responsable de l’homicide involontaire de Harvey ».

Selon le procureur, le circuit d’éclairage contenait de nombreuses défaillances. « Quand le jeune Harvey a touché à la fois les éclairages en étant assis dessus, et la rampe métallique qui se trouvait derrière lui, l’électricité a traversé tout son corps, causant sa mort ».

Le procès est toujours en cours et les jurés devront déterminer si le technicien est, oui ou non, responsable de la mort du petit Harvey.

Notre sélection vidéo