Abonnez-vous pour 1€

Rallye Monte-Carlo: Evans passe en tête devant Ogier, Neuville toujours 5e

Vidéo
Photonews
Photonews

Après une matinée rendue difficile par un mauvais choix de pneus et au cours de laquelle il a notamment commis un tête-à-queue, Thierry Neuville a connu un vendredi après-midi nettement plus réjouissant avec deux spéciales sanctionnées par un 3e et un 5e chrono. Au général, le pilote Hyundai apparaissait toujours en 5e position, mais à moins d’une minute du nouveau leader, Elfyn Evans qui a relayé son équipier Ogier en tête, et à 6 secondes seulement de Rovanpera, 4e.

Changements fructueux pour Neuville

« Nous avons effectué pas mal de changement sur la voiture pendant la pause de midi, et j’ai trouvé une voiture beaucoup plus agréable et qui me donnait beaucoup plus de confiance cet après-midi », expliquait Thierry Neuville. « De plus, s’il avait eu un peu de mal à trouver le bon rythme ce matin, Martijn (Wydaeghe) a fait un job incroyable cet après-midi. Et même s’il y avait des moments où la pluie était vraiment très importante, les pneus (neige) se comportaient mieux aussi. Bref, une bonne journée, même si j’aurais bien sûr souhaité me trouver mieux placé au général. »

Evans hésitant mais en tête !

Un classement général désormais dominé par Elfyn Evans au terme de cette deuxième journée. Le Britannique a profité d’un tête-à-queue suivi d’une crevaison endurés par Ogier dans la spéciale de l’après-midi pour prendre les commandes du rallye. « Je me débrouille habituellement bien face aux changements d’adhérence, mais ici, cela ne se fait pas de manière aussi fluide que d’habitude. Je suis un peu perdu, et la bonne balance de la voiture est difficile à trouver », constatait pourtant le Britannique, dont on devinait que les nouveaux pneus Pirelli étaient encore à assimiler.

La neige attendue samedi

Quant à Sébastien Ogier, il regrettait bien sûr avoir perdu le leadership qu’il avait conquis au gré d’une matinée jalonnée de trois meilleurs temps. « Nous n’avons pas été gâtés par la chance dans cette première spéciale de l’après-midi », constatait le champion en titre qui, relégué à 7,4 secondes de son équipier et principal rival pour le titre l’an dernier, n’allait certainement pas se laisser faire, et au contraire tenter de profiter de la journée de demain annoncée plus enneigée.

Rovanpera décramponné

Alors que Tanak est déjà relégué à près d’une demi-minute, et Rovanpera (tête-à-queue) rétrogradé de la 2e à la 4e place à près d’une minute du leader, la suite de ce Monte-Carlo pourrait bien se limiter à ce duel entre équipier, même si l’épreuve est loin d’être terminée, et qu’elle regorge généralement de surprises.

Quoi qu’il en soit, le classement général provisoire se présentait de la sorte à l’issue de la deuxième journée : Evans (Toyota) dominait donc les débats devant Ogier (Toyota, à 7,4 sec.), Tanak (Hyundai, à 25,3 sec.), Rovanpera (Toyota, à 53,1 sec.), Neuville (Hyundai, à 59,1 sec.) et Sordo (Hyundai, à 1.49,6 sec.).

Notre sélection vidéo