Décès d’Elisabeth Burdot, ancienne journaliste à la RTBF

Elisabeth Burdot avait notamment présenté le JT de la RTBF de 1987 à 1989.
Elisabeth Burdot avait notamment présenté le JT de la RTBF de 1987 à 1989. - Facebook / Elisabeth Burdot

« Ma mère Elisabeth nous a quittés ce soir. Merci à tous pour votre amitié et affection. Elle vous embrasse tous une dernière fois. » peut-on lire sur la page Facebook d’Elisabeth Burdot, dans un message posté par son fils, Bertrand, tard dans la nuit, ce vendredi 22 janvier. Son visage ne vous est peut-être pas familier, mais vous reconnaîtrez sans doute la voix de celle qui avait travaillé pour la RTBF pendant 28 ans. Arrivée au service de la radiotélévision publique en 1976, la journaliste avait aussi bien fait de la radio que de la télé, et avait notamment présenté le JT de 1987, à 1989, comme le rappel la RTBF. Elle s’était particulièrement démarquée, au cours de sa carrière, dans le rôle de grand reporter, qui l’avait fait voyager partout dans le monde, des États-Unis à l’Irak, en passant par le Congo.

C’est un de ses reportages, « Les Fleurs de Shankill Road », tourné en Irlande du Nord, qui lui avait d’ailleurs valu un prix Bayeux, prestigieuse récompense décernée aux meilleurs correspondants de guerre. « Elisabeth, c’est un personnage rayonnant dans une rédaction, elle était particulièrement méticuleuse dans le choix des images. » a indiqué Jean-Pierre Jacqmin, directeur de l’information à la RTBF, à nos confrères de RTBF Info, « C’était quelqu’un qui pouvait allier la géostratégie et l’humanité. J’ai des souvenirs de ses reportages lors de la guerre en Irak en me demandant ce qu’on allait apporter par rapport aux autres médias et Elisabeth nous apportait quelque chose de différent. Elle apportait le regard de la RTBF et c’était magistral »

Notre sélection vidéo