Magritte 2021: une cérémonie annulée, mais…

Olivier Masset-Depasse et sa comédienne, Veerle Baetens, qui avaient raflé la mise en 2020 avec «Duelles»,
Olivier Masset-Depasse et sa comédienne, Veerle Baetens, qui avaient raflé la mise en 2020 avec «Duelles», - Isopix

Pandémie oblige, la 11e cérémonie des Magritte du cinéma n’aura pas lieu. Contrairement aux NRJ Music Awards 2020 (qui se sont déroulés sans public) et aux César 2021, présentés sous une forme adaptée, l’Académie André Delvaux a fait un choix différent. « Trop d’incertitudes pesaient, nous nous devions d’anticiper, nous souhaitions amener une proposition exceptionnelle qui tienne compte de la situation et qui respecte notre engagement : continuer à faire rayonner le cinéma belge », a expliqué le président de l’association, Patrick Quinet. Pas d’inquiétude pour les œuvres sorties en 2020, cependant, elles seront éligibles pour l’édition de 2022, dont la sélection sera donc basée sur deux années de cinéma.

le-sacre-de-duelles

Cette année, la grand-messe du cinéma belge aura lieu du 31 janvier au 7 février, sous forme de mise à l’honneur sur les différentes plateformes médias de la RTBF. « La RTBF, l’un des partenaires les plus importants de l’Académie André Delvaux, a tout de suite accepté avec beaucoup d’enthousiasme de relever le défi et sera l’un des moteurs de ce week-end exceptionnel » a précisé l’organisation. Plusieurs émissions originales sont prévues au programme de cette semaine spéciale, que ce soit en télévision, à la radio, et même en podcast. Vous pourrez, par ailleurs, découvrir des longs-métrages en premières télévisuelles, comme « Duelles » d’Olivier Masset-Dupasse (qui avait remporté neuf Magritte en 2020), « Mon ket » de François Damiens, « Girl » de Lukas Dhont, ou encore « Noces » de Stefan Streker. Un feuilleton original imaginé par Laurence Bibot, Myriam Leroy et Sébastien Ministru, et un documentaire d’Olivier Monssens sur les dix ans des Magritte, seront également présentés.

Un soutien aux métiers du cinéma

La plateforme Auvio se mettra également aux couleurs du cinéma belge, avec le lancement de la page originale « Belgorama », dès le 1er février. Elle sera dédiée à la production audiovisuelle du pays, en difficulté depuis le début de la crise sanitaire. La RTBF affirme vouloir profiter de cette semaine pour valoriser « la création, la réalisation, la production cinématographique belge », pour « le 7ème Art retisse le lien avec le public belge alors que les salles sont plus obscures que jamais depuis le 26 octobre. »

le-coup-de-sang-de-bouli-lanners-contre-le-ministre-clarinval

Notre sélection vidéo