«La Promesse» (TF1): une suite est-elle possible?

La scénariste de «La Promesse» s’est librement inspirée de la disparition d’Estelle Mouzin.
La scénariste de «La Promesse» s’est librement inspirée de la disparition d’Estelle Mouzin. - Marie Etchegoyen / TF1

Très beau bilan pour « La Promesse  », dont les deux derniers épisodes étaient diffusés sur TF1 ce jeudi (quelques jours après la Une chez nous) ! Cette fiction coproduite par la chaîne et Sortilèges Productions a rassemblé 7,22 millions de Français lors de son final, soit 33,5 % du public. La série, menée par Sofia Essaïdi et Olivier Marchal, a passionné les téléspectateurs avec son enquête autour de la disparition, vieille de 20 ans, d’une jeune fille. L’histoire était en fait librement inspirée de l’affaire Estelle Mouzin. « J’ai travaillé plusieurs années sur Engrenages, durant dix ans, et j’ai côtoyé beaucoup de flics qui m’ont souvent parlé des enquêtes qui n’aboutissaient pas. Et du malaise que ça créait chez eux, d’échouer. (…) J’ai eu l’envie de proposer une intrigue avec une enquête qui n’aboutit pas. En partant en fait d’une histoire qui m’a toujours beaucoup marquée : la disparition d’Estelle Mouzin  » avait confié la scénariste Anne Landois à Allociné.

La mise en scène de « La promesse » a notamment été saluée, mais aussi son rythme et son intrigue minutieuse, qui permet une immersion dans l’univers filmé par Laure de Butler. Mais ce carton plein veut-il forcément dire qu’il y aura une suite, pour ce qui avait été présenté comme une mini-série, dont les intrigues ont toutes été bouclées ? Pas impossible selon l’interprète du Capitaine Sarah Castaing. « Une saison 2 est en discussion. On en a tous envie, Sarah Castaing me manque déjà » a effectivement avoué Sofia Essaïdi à nos confrères de TV Magazine. « Cela dépendra des idées que l’on pourrait nous donner, mais c’est vrai que nous avons installé un univers qui nous a plu à tous. Il se trouve que le public s’y est retrouvé aussi. Donc si toutes les énergies concordent et permettent de continuer dans cette lancée, il n’y a aucune raison de s’arrêter. » a déclaré Lorànt Deutsch, qui incarne le Commandant Jérôme Sambuc, « Maintenant, il faut trouver la bonne idée. C’est comme pour tout, c’est l’histoire qui va permettre de continuer ou pas. Cela a vraiment été un beau voyage.  »

Rien n’a encore été confirmé, ni infirmé, du côté de TF1, mais ça ne saurait tarder…

Notre sélection vidéo