Abonnez-vous pour 1€

Avoir beaucoup de relations sexuelles orales à un jeune âge pourrait augmenter 4 fois le risque de développer un cancer de la gorge, selon un étude

Avoir beaucoup de relations sexuelles orales à un jeune âge pourrait augmenter 4 fois le risque de développer un cancer de la gorge, selon un étude
123RF

Des chercheurs américains ont interrogé plus de 500 personnes sur leurs pratiques sexuelles, dont 163 souffraient d’un cancer dit oropharyngien. Et ce qui ressort de cette étude est assez surprenant : l’équipe a constaté que le risque de développer un cancer de la gorge et de la bouche était plus élevé chez les personnes ayant eu de nombreux rapports sexuels oraux avec différents partenaires à un jeune âge.

Ces travaux s’appuient sur des études antérieures qui ont établi un lien entre les rapports sexuels bucco-génitaux et le cancer lié au HPV, le papillomavirus.

Selon le rapport, les hommes sont jusqu’à quatre fois plus susceptibles de développer des cancers liés au HPV à la suite de relations sexuelles orales que les femmes. Ce n’est pas seulement le nombre de partenaires sexuels qui compte, mais aussi d’autres facteurs, tel que l’âge.

L’équipe a découvert que le fait d’avoir 10 partenaires sexuels oraux ou plus était associé à une probabilité 4,3 fois plus élevée de développer un cancer de la bouche ou de la gorge. En outre, des niveaux plus élevés de risque de cancer étaient également associés à des rapports sexuels oraux avec de nombreux partenaires différents sur une courte période, ou trop jeune.

Les experts ont également constaté que les personnes qui avaient des partenaires sexuels plus âgés dans leur jeunesse couraient le même risque ainsi que les personnes ayant eu des relations sexuelles extraconjugales.

Et bien, vous voilà prévenus.

Notre sélection vidéo