Abonnez-vous pour 1€

Une étude réalisée sur des patients Covid permet de détecter deux symptômes très fréquents, qui «peuvent aider à diagnostiquer une infection»

Illustration
Illustration - Isopix

Selon les informations fournies par le DailyMail, des chercheurs ont récemment établi que 25 % des patients atteints du coronavirus souffraient d’inflammations voire même parfois d’ulcères au niveau de la langue.

En plus de ces symptômes sur la langue, 40 % des patients souffrent également de rougeurs, de brûlures ou d’urticaire au niveau des mains et de la plante des pieds.

Les résultats de ces analyses sont parus dans le British Journal of Dermatology et ont été présentés ce mardi 26 janvier. Les recherches ont été effectuées sur 666 patients atteints du Covid-19 entre le 10 et le 25 avril 2020, à l’hôpital de l’IFEMA à Madrid. Il s’est avéré que 45 % des patients ont eu des irruptions au niveau de la langue, des mains ou des pieds.

Environ un patient sur quatre a remarqué des changements au niveau de la langue. Ce symptôme est désormais qualifié de « langue du Covid ». Parmi les irritations observées au niveau de la langue, on retrouve la stomatite aphteuse, qui survient lors d’ulcères buccaux, la papillite linguale transitoire, qui est une inflammation des papilles et qui provoque l’apparition de bosses à la surface de la langue, et enfin la glossite, qui est une inflammation de la langue, qui la fait gonfler et changer de couleur. 4 % des patients ont également souffert de dépapillation inégale, autrement dit de l’apparition d’un revêtement blanchâtre à la surface de la langue.

En plus de la langue, des symptômes au niveau de la peau ont été observés. 15 % des patients ont attrapé des plaques rougeâtres à brunes sur la paume de leurs mains et la plante de leurs pieds, provoquant des démangeaisons importantes. 7 % ont signalé des sensations de brûlure, appelées érythrodyesthésies.

En bref, « près de la moitié des patients atteints du Covid-19 léger à modéré admis à l’hôpital à Madrid pendant une période de deux semaines ont présenté des symptômes cutanés », indique l’étude. « La cavité buccale était fréquemment atteinte et méritait un examen spécifique pour éviter les risques de contagion. Une rougeur et un gonflement des mains et des pieds ainsi que des macules rougeâtres à brunes peuvent aider à diagnostiquer une infection au Covid-19 et doivent être contrôlés », dit encore l’étude réalisée.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be