Abonnez-vous pour 1€

L’alternative parfaite pour les amoureux de ski

Initiation au biathlon sur le site des Jeux olympiques d’hiver 1992.
Initiation au biathlon sur le site des Jeux olympiques d’hiver 1992.

Tous sont de véritables passionnés mais leurs avis divergeaient en décembre. Certains acteurs du milieu considéraient qu’il valait mieux faire une croix sur les fêtes de fin d’année pour augmenter les chances de pouvoir ouvrir en ce mois de janvier, d’autres craignaient déjà un manque à gagner énorme. Désormais, le pessimisme a pris de l’ampleur, nos voisins se disent que dévaler les pentes ne sera peut-être pas du tout permis lors de cette saison. Et depuis ce mercredi jusqu’au 1er mars au plus tôt, la Belgique interdit tous les voyages jugés « non essentiels ».

Il va falloir s’armer de patience mais en Savoie Mont Blanc, on regorge d’atouts de premier choix et de solutions miracles face à tous les problèmes. Si les remontées mécaniques demeurent désertes, une magnifique alternative s’offrira à vous : prendre la direction de l’Espace Diamant et de Savoie Grand Revard, paradis du nordique.

Aux Saisies, vous vous évaderez lors d’une balade en raquettes ou vous arpenterez le plus grand domaine de France dédié au ski de fond, avec ses 150 kilomètres de chemins, et vous vous laisserez tenter par une initiation au biathlon sur le site de tir qui a accueilli l’épreuve lors des Jeux olympiques d’hiver 1992, ni plus ni moins ! « Notre stade n’a pas été sélectionné par hasard pour ces Jeux. Bessans est un peu trop haut, par exemple. À 1500-1600 mètres d’altitude, le site des Saisies est parfaitement situé pour la pratique de cette belle discipline », confie notre moniteur du jour.

Et à la Féclaz, Sandra Ferrari sélectionnera certains de ses 64 chiens pour vous offrir une balade inoubliable en traîneaux, contre 140 à 200 euros pour la sortie d’une heure. Une activité peu évidente mais dépaysante, qu’elle juge parfois décriée à tort. « Les chiens nordiques ont une VO2 beaucoup plus importante que les chiens domestiques, ils ont besoin de se dépenser. Certains comportementalistes disent qu’ils souffrent, voire qu’on leur transmet de l’agressivité, mais c’est complètement farfelu. » Le message est passé.

Le menu est alléchant, n’est-ce pas ? Alors dès que la situation sanitaire offrira un peu de répit, bouclez vos valises et partez remplir le tiroir à souvenirs !

Rendez-vous sur https ://www.savoie-mont-blanc.com/

Plusieurs incontournables

Pour se restaurer

Petit coin de paradis en pleine nature, le Chalet du Loup, basé à la Féclaz, offre dépaysement, repos, panorama à couper le souffle et repas de qualité. Un restaurant d’alpage savoyard aux multiples spécialités.

Pour se reposer

Les Chalets du Berger, à la Féclaz. La station s’oriente de plus en plus vers le bien-être. Récemment, le Chalet de l’Ange a bénéficié d’une extension et dispose d’un spa. Des cabines de massage sont aussi proposées. Au total, 40 chalets traditionnels en bois, dans toutes les gammes de prix. Certaines personnes y vivent même à l’année ou en résidence secondaire.

Le Village Tipi au Revard. Situé à proximité de chemins où passent 600 à 800 personnes chaque jour, qui s’y arrêtent parfois simplement pour se désaltérer, il existe depuis dix ans et propose une sélection de tipis tout confort à partir de 129 € en demi-pension, et une série d’activités diverses.

Pour investir

Fraîchement inaugurée aux Saisies, en bord de piste, la résidence MGM Amaya nous a ouvert ses portes. Elle propose à la vente des appartements haut de gamme de 2 à 5 pièces, et dispose d’une salle de fitness et un centre de bien-être.

Notre sélection vidéo