Abonnez-vous pour 1€

Le cri du cœur de Laurent, 33 ans, cafetier à Châtelet: «Ouvrir ou mourir, il faut choisir»

Laurent Vandeloise, cafetier à Châtelet, est dans l’incertitude la plus complète.
Laurent Vandeloise, cafetier à Châtelet, est dans l’incertitude la plus complète. - D.R.

Laurent Vandeloise a 33 ans. Père de famille, ce Châtelettain a repris le café de son parrain en 2016, qui lui-même tenait l’établissement depuis 1973.

Comme l’entièreté du secteur Horeca, il subit de plein fouet la crise depuis le mois de mars de l’an passé. « On a fermé aux mois d’avril, mai et juin 2020, on a ensuite pu rouvrir du mois de juillet jusqu’au mois d’octobre. Et depuis lors, nous sommes fermés. Six mois de fermeture… Mais les charges, elles, couvrent les douze mois de l’année », déplore Laurent.

►► Alors, il ne le cache pas : financièrement, ça devient vraiment très compliqué.

►► Pour lui, comme pour tant d’autres, la situation n’a que trop duré.

Notre sélection vidéo