Abonnez-vous pour 1€

Le bel hommage de Jérôme de Warzée à Benjamin Maréchal: «Merci de m’avoir rendu meilleur derrière un micro!»

Le bel hommage de Jérôme de Warzée à Benjamin Maréchal: «Merci de m’avoir rendu meilleur derrière un micro!»

> Les dangers de l’affaire Maréchal : notre décryptage !

« Huit années qui sont passées juste comme ça, dans la jouissance du direct, dans les regards complices, dans les fous rires perpétuels », a lancé Jérôme de Warzée sur Facebook. « Tu ne seras plus là demain matin, mais je te sais serein, et c’est tout ce qui m’importe. Merci de m’avoir rendu meilleur derrière un micro. »

« C’est vous qui le dites ! » était diffusée depuis 10 ans en radio et depuis plusieurs années en télévision sur La Une. L’émission avait été animée par Jean-Louis Lahaye durant sa première saison. Benjamin Maréchal avait ensuite pris le relais

Plusieurs polémiques

Depuis plusieurs mois, l’émission suscite de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Certains auditeurs ne supportant pas le ton employé par Benjamin Maréchal et la manière dont il rythme les débats. Fin novembre, une émission consacrée à la mort d’un jeune scout dans un accident de la route a suscité une grosse polémique. Des proches de la victime, indignés par la manière dont le débat avait été posé (« Rouler au-delà de 60-70km/h quand on approche une troupe de scouts, c’est forcément un risque ou pas toujours ? ») avaient publié une lettre ouverte, tandis que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait ouvert une instruction (toujours en cours).

Vendredi matin, l’émission consacrée aux propos de Brigitte Lahaie a suscité un nouveau tollé. La RTBF avait dû présenter ses excuses en fin d’après-midi. Elle avait regretté que l’énoncé du sujet ait heurté la sensibilité de nombreuses personnes, créé des amalgames et une ambiguïté sur la portée éditoriale de l’émission et par là même la position du service public. « La RTBF leur présente ses excuses et veut rappeler que le viol est un crime puni par la loi, c’est un acte de violence intolérable et un véritable drame », avait-elle souligné.

45 plaintes au CSA

Le CSA a reçu 45 plaintes à ce jour, ce qui est « assez exceptionnel », selon son porte-parole. On ignore encore si l’instance ouvrira une nouvelle instruction. Ce lundi matin, au début de son émission quotidienne, Benjamin Maréchal a en tout cas annoncé qu’il prenait congé des auditeurs avec effet immédiat. Il « a souhaité s’éloigner temporairement de l’antenne et être ainsi libéré des contraintes qu’impose une double émission matinale », justifie le service public dans un communiqué. L’intéressé anime en effet également l’émission « Le 8/9 » sur la même antenne du lundi au vendredi. Il n’a pas été mis « au placard », assure Eric Gilson, le directeur de Vivacité. La RTBF n’avait pas la volonté de mettre de côté Benjamin Maréchal, « c’est sa demande », a-t-il souligné en direct lors de l’émission lundi matin.

Selon les explications du service public, l’animateur a demandé du temps pour travailler à l’évolution de « C’est vous qui le dites ! «, un chantier en cours depuis plusieurs semaines, ainsi qu’à différents projets d’actions d’antenne événementielles. Benjamin Maréchal retrouvera ainsi l’antenne à la mi-février pour une opération spéciale à l’occasion du congé de Carnaval. C’est désormais Cyril qui animera chaque matin les deux émissions.

> Les dangers de l’affaire Maréchal : notre décryptage !

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be