Abonnez-vous pour 1€

Alors qu’elle était mourante, Muriel a été renvoyée chez elle par l’hôpital de Lobbes: «Ils ont dit qu’ils avaient besoin de place pour les cas Covid»

Témoignage
Alors qu’elle était mourante, Muriel a été renvoyée chez elle par l’hôpital de Lobbes: «Ils ont dit qu’ils avaient besoin de place pour les cas Covid»
K.F.

Muriel, une Thudinienne de 58 ans, s’est rendue aux urgences du groupe Jolimont à Lobbes, la clinique Saint-Joseph, le 13 janvier dernier. « Elle a commencé à perdre sa mobilité d’un seul coup. Ça a commencé par un mal de dos, et deux semaines plus tard, elle était alitée et ne pouvait pratiquement plus bouger », explique sa fille, qui l’a accompagnée à l’hôpital ce jour-là.

La quinquagénaire restera finalement en observation une nuit… avant d’être renvoyée chez elle le lendemain. « On m’a appelé pour me demander de venir la rechercher », explique l’un de ses quatre enfants, Indra.

Ce que le personnel soignant de la clinique Saint-Joseph aurait répondu à Indra par la suite l’a profondément choquée : « Ils m’ont dit qu’ils avaient besoin de place pour les cas Covid… »

Trois jours plus tard, Muriel a été emmenée à l’hôpital de La Louvière : « Elle était complètement dénutrie », ses enfants témoignent.

Interpellé par nos soins, le groupe Jolimont réagit.

Notre sélection vidéo