Abonnez-vous pour 1€

Triste nouvelle ce lundi dans le monde du sport moteur: disparition de la Thimistérienne Caroline Grifnée

Caroline Grifnée avait de nombreux projets pour cette année 2021.
Caroline Grifnée avait de nombreux projets pour cette année 2021. - Archive Georges De Coster

Bien connue dans le monde du sport moteur, elle y a occupé plusieurs fonctions. Dont celle de team-manager chez Dams, une écurie active en GP2 et en Renault 3.5 au début des années 2010. Dans la foulée, elle avait gravi les échelons, pour devenir team-manager de l’écurie e.dams, active dans le championnat de Formule Electrique (Formule E) et dirigée par Alain Prost et Jean-Paul Driot. « Avec un succès immédiat puisque, pour sa première saison dans cette compétition, elle a contribué à la conquête du titre constructeur et du titre pilote », écrivions-nous en juillet 2016 lors d’une interview qu’elle nous avait accordée.

Au-delà de ses grandes capacités de management, en attestent les succès auxquels elle a contribué, elle était aussi une pilote talentueuse, que l’on voyait notamment au départ de certains rallyes, comme les Legend Boucles de Bastogne en janvier 2019, mais aussi sur circuit.

En 2020, la Thimistérienne avait lancé un nouveau concept dédié aux voitures de compétition historiques avec six heures de roulage et un nombre limité de participants. Un concept baptisé « Historic Track Day By Caroline » amené à se perpétuer en 2021, puisque 3 dates étaient lancées, la première au mois de mars à Dijon.

Elle avait aussi pris sous son aile la jeune Welkenraedtoise Manon Degotte, espoir du karting. Elle la conseillait et était devenue, au fil du temps, son mentor.

Aux proches et à la famille de la défunte, la rédaction sportive de La Meuse Verviers adresse ses plus sincères condoléances.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo