Abonnez-vous pour 1€

Plus de 150 étudiants interpellés après une manifestation en Turquie

Plus de 150 étudiants interpellés après une manifestation en Turquie
Belga

«159 personnes qui ont refusé de mettre fin à la manifestation devant la campus de l’Université du Bosphore et qui ont encerclé le rectorat ont été mis en garde à vue», a annoncé le bureau du gouverneur d’Istanbul.

Des vidéos montrant une intervention musclée des forces de l’ordre lundi soir contre des étudiants, qui jusque-là protestaient de manière pacifique et avec des chants festifs, ont été partagées sur Twitter.

Plus tôt dans la journée, des dizaines d’étudiants, rassemblés devant le campus pour protester contre le recteur et soutenir les étudiants arrêtés, ont été interpellés.

Belga

L’arrestation des étudiants a provoqué un tollé chez les partis de l’opposition. Le hashtag «Nous n’allons pas baisser les yeux», en référence à une vidéo des policiers ordonnant aux manifestants de baisser leur regard, a été largement partagé sur les réseaux sociaux.

La manifestation et les arrestations qui ont suivi sont survenues quelques heures après une attaque virulente du président turc contre le mouvement LGBT en l’accusant de «vandalisme» et en déclarant que la jeunesse de son parti n’y adhérait pas. Le chef de l’Etat turc s’est exprimé au surlendemain de l’arrestation de quatre étudiants accusés d’avoir accroché dans leur université un tableau représentant un site sacré de l’islam orné de drapeaux arc-en-ciel, un symbole associé à la communauté LGBT.

Les étudiants sont accusés d’"incitation à la haine». Deux d’entre eux ont été assignés à résidence et deux autres sont encore en détention.

Notre sélection vidéo