Abonnez-vous pour 1€

Volet belge des attentats à Paris: «Ce qu’on reproche à mon client n’est pas clair», soutient le conseil d’Ibrahim Abrini

Volet belge des attentats à Paris: «Ce qu’on reproche à mon client n’est pas clair», soutient le conseil d’Ibrahim Abrini

« Je déposerai très certainement des conclusions en irrecevabilité de la procédure au fond. Mais nous verrons ce qui résulte des débats aujourd’hui et s’il y a un changement de position ou pas de la part du parquet fédéral », a-t-il ajouté.

Son client est le petit frère de Mohamed Abrini, qui est inculpé dans les dossiers des attentats à Bruxelles et des attentats à Paris. Ibrahim Abrini est soupçonné, dans ce dossier appelé « Paris bis », périphérique au dossier des attentats à Paris qui est instruit en France, d’avoir apporté une aide aux terroristes qui ont causé la mort de 130 personnes dans la capitale française le 13 novembre 2015.

La chambre du conseil de Bruxelles doit se prononcer sur le renvoi en correctionnel ou non de vingt inculpés. Le parquet fédéral souhaite que douze d’entre eux soient renvoyés en correctionnelle pour répondre de participation aux activités d’un groupe terroriste, et que deux autres y soient renvoyés pour répondre d’infractions relatives à des armes et à des faux en écriture.

Pour les six derniers inculpés, le parquet requiert, pour l’un une disjonction des poursuites en vue de les joindre à un autre dossier, et pour les autres un non-lieu.

Notre sélection vidéo