Abonnez-vous pour 1€

Dans l’ombre du Standard, les clubs liégeois veulent exister

Le 30 septembre 1995, Seraing (Wamberto) et le Standard (Léonard) partagent une dernière fois l’enjeu au stade du Pairay (0-0). @Belga
Le 30 septembre 1995, Seraing (Wamberto) et le Standard (Léonard) partagent une dernière fois l’enjeu au stade du Pairay (0-0). @Belga

Le 19 février 1995, Anderlecht s’impose 0-4 au RFC Liège. Au terme de la saison, le Standard est vice-champion, Seraing neuvième et les « Sang et Marine » échouent à la dernière place, synonyme de relégation. Avec, qui plus est, une rétrogradation supplémentaire pour dettes impayées. La saison 1994-1995 reste donc la dernière à compter trois clubs liégeois en Division 1. Pire : le 30 septembre 1995, Seraing et le Standard partagent une dernière fois l’enjeu au stade du Pairay (0-0). Le 2 avril 1996, le premier est absorbé par le second.

Depuis un quart de siècle, le Standard est donc le seul club liégeois à poursuivre sa route au plus haut niveau du football national. Sans discontinuer. En évitant un derby où les rivalités citadines font que le plaisir du vainqueur est inférieur à la souffrance du vaincu. Et en faisant de l’ombre à des clubs qui tentent de retrouver leur lustre d’antan dans cette région sevrée de duels locaux. Mais qui, l’espace d’une soirée de Coupe de Belgique, reviennent dans la lumière. Un mercredi que veulent savourer tant Seraing (qui accueille son voisin du Standard) que le RFC Liège (qui reçoit Anderlecht), même si, crise sanitaire oblige, la fête entre supporters est annulée. Or, chaque club, malgré des hauts et des bas, conserve sa base plus ou moins élargie de fans. Plus fervents que jamais. Et en attente de grandes affiches.

> «Je pense qu’il y aura toujours les Rouches et les autres», avoue José Riga, le coach de l’URSL Visé.

> Au RFC Liège, on estime qu’il y a de la place pour deux clubs emblématiques.

> Seraing n’est plus si loin d’un retour en D1A...

Guy Thiry (Visé) a milité pour une fusion avec Liège.
Guy Thiry (Visé) a milité pour une fusion avec Liège. - S. Smets

Liège conserve un gros noyau de supporters.
Liège conserve un gros noyau de supporters. - S. Smets

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo