Abonnez-vous pour 1€

Athlétisme: Mahuchikh grimpe à 2,06 m, Orcel à 1,90 m

Photonews
Photonews

La saison d’athlétisme en salle démarre très fort. Deux jours après les exploits de Renaud Lavillenie (6,02 m) et Mondo Duplantis (6,01 m) à la perche, c’est de la hauteur féminine qu’est venue la lumière ce mardi.

Lors de la réunion réservée à cette discipline à Banska Bystrica, en Slovaquie, la jeune prodige ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, 19 ans, vice-championne du monde à Doha en 2019 avec 2,04 m, s’est hissée à la 3e place indoor de tous les temps en effaçant une barre à 2,06 m, un nouveau record national, améliorant son précédent record de 4 cm. Seules la Suédoise Kajsa Bergqvist (2,08 m, 2006) et l’Allemande Heike Henkel (2,07 m, 1992) ont sauté plus haut en salle, la Bulgare Stefka Kostadinova (1988), la Croate Blanka Vlasic (2010) et la Russe Ana Chicherova (2012) ayant, pour leur part, réussi la même performance qu’elle.

Mahuchikh a sauté pas moins de neuf fois durant le concours qu’elle a entamé à 1,85 m. Elle n’a dû s’y reprendre à deux fois qu’à 1,93 m, effaçant ses autres barres à 1,90 m, 1,96 m, 1,99 m, 2,01 m, 2,03 m et 2,06 m chaque fois au premier essai. Elle a largement devancé sa compatriote Yulia Levchenko (1,96 m) et la Biélorusse Karyna Demidik (1,93 m) sur le podium.

La Belge Claire Orcel, 23 ans, a, quant à elle, fini à la 7e place avec 1,90 m, à 1 cm de son record indoor, ce qui peut être considéré comme une bonne rentrée. La Forestoise, en chasse du minimum pour l’Euro de Torun (1,96 m) a franchi 1,75 m et 1,80 m à son premier essai, 1,85 m à son deuxième, et 1,90 m à son troisième, avant d’échouer à trois reprises à 1,93 m.,

Notre sélection vidéo