Abonnez-vous pour 1€

Incroyable qualification de l’Union qui renverse la situation face à Mouscron (2-1)!

Incroyable qualification de l’Union qui renverse la situation face à Mouscron (2-1)!

UNION

2

MOUSCRON

1

Les buts : 30e Bakic (0-1), 80e Vanzeir (1-1), 93e Nielsen (2-1)

Union : Moris, Kandouss, Burgess, Van Der Heyden, Jordanov, Sigurdarson (59e Nielsen), Mehlem, Teuma, Lapoussin, Undav (59e Vanzeir), Labeau (66e Fixelles).

Mouscron : Gillekens, Ciranni, Sylvestre, Gueye, Bocat, Onana, Nlandu (69e Van Durmen), Bakic (61e Lepoint), Faraj (76e Brym), Badibanga (76e Capita), Harbaoui (61e Gnohere).

Cartes jaunes : Kandouss, Onana, Gueye, Teuma, Ciranni.

Carte rouge : 63e Mehlem.

Pour cette rencontre de coupe, Mazzù avait décidé de faire tourner quelque peu son effectif. Mais celui-ci avait tout de même fière allure avec le retour de suspension de Teuma, aligné au milieu du jeu aux côtés de Mehlem. En défense, Kandouss était titularisé pour la première fois depuis le 26 septembre et le derby face au RWDM. En attaque, Vanzeir prenait place sur le banc et c’était Labeau qui le remplaçait.

La première période était frustrante pour les Saint-Gillois qui prenaient, plus souvent qu’à leur tour, le jeu à leur compte. Ils se créaient quelques belles possibilités mais étaient refroidis à la 30e minute sur une superbe volée de Bakic qui crucifiait Moris. Juste avant la pause, ils pouvaient toutefois souffler lorsqu’Harbaoui n’était pas assez précis sur un centre venu de son côté droit et plaçait le ballon hors du cadre.

À la pause, les Unionistes étaient menés d’un but mais n’avaient pas démérité. Ne voyant pas de réelle réaction à l’heure de jeu, Mazzù décidait d’utiliser deux cartouches, Vanzeir et Nielsen prenaient la place d’Undav et Sigurdarson. Des changements qui allaient se révéler payants même si, à la 63e, Mehlem recevait une carte rouge directe pour un pied en avant sur le tibia de Nlandu. L’Union se retrouvait à dix pour les trente dernières minutes de la rencontre mais ne lâchait rien. Au contraire même.

À la 80e, les Saint-Gillois étaient récompensés de leurs efforts grâce à Vanzeir, bien lancé par Teuma qui jouait rapidement un coup-franc, qui ne manquait pas le cadre. Après avoir raté la balle de match dans les arrêts de jeu, Nielsen héritait d’une seconde occasion qu’il ne manquait pas cette fois-ci et offrait la qualification à l’Union qui jouera la semaine prochaine son 8e de finale soit contre Anderlecht, soit contre le FC Liège.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo