Abonnez-vous pour 1€

Ronny avait mystérieusement disparu durant l’été: 31 ans plus tard, des restes humains ont été trouvés

Ronny avait mystérieusement disparu durant l’été: 31 ans plus tard, des restes humains ont été trouvés
Capture vidéo HLN

Ce dimanche, un témoin a indiqué à la police brugeoise avoir aperçu un véhicule dans le Canal de Damme. Le niveau de l’eau avait été baissé plus tôt pour éviter les risques d’inondation, le fond était donc devenu visible. Quelques heures plus tard, les pompiers ont ressorti une vieille Ford Taunus qui semblait être là depuis très longtemps, rapporte Het Laatste Nieuws. Un lien a rapidement été établi avec un dossier de disparition datant de 1990 : Ronny Lateste, un homme de 38 ans avait disparu à Bruges durant l’été, il avait été vu pour la dernière fois au volant de sa Ford Taunus.

De nouvelles enquêtes ont été menées par l’unité des personnes disparues durant ces deux derniers jours. Le parquet de Bruges indique qu’un morceau de la plaque d’immatriculation, pouvant correspondre au véhicule du porté disparu, a été retrouvé. « De plus, la voiture a été fouillée méticuleusement, des restes humains ont été trouvés, ainsi que des biens personnels de l’homme disparu, comme sa carte d’identité. »

L’un des plus vieux dossiers résolus

Alain Remue, membre de la cellule des personnes disparues, se montre enthousiaste face à la clôture de ce dossier, près de 30 ans après son ouverture. Il s’agit, selon lui, de l’un des plus anciens dossiers résolus par la cellule. « La Cellule a été fondée en 1995 et il s’agit d’un fichier de 1990. Cela montre à quel point il est important de garder un œil sur les anciens fichiers. Quand nous avons entendu parler de la découverte dans le Canal de Damme, nous avons tout de suite regardé la liste. Et elle contenait effectivement un dossier avec une Ford Taunus. »

La police a prévenu la famille du disparu après que la voiture ait complètement été fouillée. Les jeunes enfants sont maintenant adultes : « Pour ces personnes, il est bien sûr extrêmement important d’avoir enfin de la clarté. » L’enquête se poursuit mais les éléments sont suffisants pour établir qu’il s’agit bien de l’homme brugeois disparu.

Notre sélection vidéo