Abonnez-vous pour 1€

David Goffin battu à Melbourne par une «pépite» de 17 ans: «Il frappait sur tout, les yeux fermés»

David Goffin battu à Melbourne par une «pépite» de 17 ans: «Il frappait sur tout, les yeux fermés»
AFP

David Goffin a été complètement « surpris » selon ses dires pour son entrée en matière au « Great Ocean Road Open » dont il était pourtant la tête de série nº1, ce mercredi à Melbourne. Il a été battu sur un double 6-3 par Carlos Alcaraz, un jeune Espagnol de 17 ans qui pointe déjà au 146e rang mondial et que certains présentent comme la relève de Rafael Nadal ! Et d’emblée, le « jeune héros du jour » a non seulement battu, sans discussion, le 14e mondial mais il l’a impressionné.

« Je ne sais pas s’il joue comme ça tous les jours, mais il m’a vraiment surpris par son agressivité », commente le nº1 belge. « C’est comme s’il avait décidé de frapper sur tout, en coups droits et en revers, les yeux fermés et ça rentrait. Ca a été très vite, en fait. Je lisais pourtant bien son service, je l’ai breaké quelques fois, mais chaque fois, il revenait à la charge, sans me permettre d’entrer dans l’échange, même lorsque j’ai tenté de remettre plus d’intensité en début de deuxième set. Mais il a tenu et il est allé chercher cette victoire. Bravo à lui, c’est une pépite à nouveau pour le tennis espagnol. La manière dont il a joué, avec cette attitude en plus et un bras qui va très vite, c’est tout bonnement exceptionnel. C’est toujours difficile de comparer avec un extraterrestre comme Rafael Nadal, mais c’est certain, s’il joue chaque match comme ça, il est promis à un superbe avenir… »

Il s’agit tout de même de la pire défaite de David Goffin, en termes de classement, depuis son revers face à l’Italien Salvatore Caruso (168e), le 15 mars 2019, en Challenger à Phoenix… Un contretemps qui tombe mal, évidemment, alors que le nº1 belge tentait de retrouver quelques matches et de la confiance avant l’Open d’Australie qui débute déjà lundi.

« C’est évident que ce fut aussi un match moyen de ma part, même s’il ne m’a pas laissé le temps de me poser tellement il était agressif. Je n’ai pas eu grand-chose à me mettre sous la dent… Ce jeudi, je reprends les entraînements et cette défaite ne va pas remettre tout le travail qu’on a mis en place avec Germain (NDLR : Gigounon, son coach). Je ne dois pas m’attarder là-dessus et repartir de l’avant car, l’important, c’est le premier tour de l’Open d’Australie que je jouerai lundi ou mardi. » David Goffin connaîtra d’ailleurs son prochain adversaire, dès ce jeudi, avec un tirage au sort prévu à 18h à Melbourne (8h en Belgique). En espérant ne pas retomber sur ce diable d’Alcaraz !

Notre sélection vidéo