Abonnez-vous pour 1€

La Belgique adopte la carte «Covid» de l’Union Européenne: la carte du SPF Affaires étrangères pour les voyages n'est plus disponible !

La Belgique adopte la carte «Covid» de l’Union Européenne: la carte du SPF Affaires étrangères pour les voyages n'est plus disponible !

Cela fait maintenant une semaine que les voyages non essentiels en dehors de la Belgique ont été complètement interdits, sauf exceptions. Cette interdiction devrait durer jusqu’au 1er mars, à moins que le gouvernement ne décide de la prolonger. Mais après des mois de cacophonie, la Belgique a également décidé de s’aligner sur l’Union Européenne concernant ses recommandations de voyages. Depuis quelques jours, la carte actualisée des pays placés en zone rouge par la Belgique ne se trouve plus sur le site du SPF Affaires étrangères mais renvoie directement vers la carte du Centre Européen de prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC). Des mois durant, les recommandations différaient selon à qui l’on se fiait, créant parfois des incompréhensions chez la population.

La carte est mise à jour tous les jeudis
La carte est mise à jour tous les jeudis - ECDC

En octobre, l’ECDC avait déjà mis en place une carte « Covid » harmonisée, permettant aux états membres de déterminer le degré de risque dans les différents pays. Cette carte est basée sur trois informations : le nombre de nouveaux cas confirmés sur les 14 derniers jours pour 100.000 habitants, le nombre de tests effectués pour 100.000 habitants au cours des 7 derniers jours et le pourcentage de tests positifs au cours de la semaine écoulée, autrement appelé le « taux de positivité ». Et c’est sur base de ces données fournies par les pays que l’ECDC attribuait une couleur à chaque zone. Les états membres se sont également mis d’accord sur des critères communs qu’ils devraient appliquer lorsqu’ils décident d’introduire des restrictions de voyage et sur une approche commune pour les voyageurs des zones rouges, que ce soit en termes de tests ou de quarantaine. Mais chaque pays garde la liberté d’imposer leurs propres mesures aux voyageurs revenant d’une zone orange, rouge ou grise.

Néanmoins, la Commission européenne avait proposé une nouvelle cartographie des zones les plus touchées par le virus et des restrictions de circulation plus strictes pour ces régions, qui a été approuvée ce vendredi. Des zones « rouge foncé » devraient être rajoutées à la cartographie existante, ces zones correspondent à celles dont le taux d’incidence du Covid-19 est supérieur ou égal à 500 cas pour 100.000 habitants sur 14 jours. Dans ces zones, des tests et quarantaines devraient être obligatoires, même en cas de voyage non-essentiel.

La carte déterminant les couleurs est désormais à découvrir ICI  !

Notre sélection vidéo