Abonnez-vous pour 1€

Schola ULB s’inquiète du décrochage scolaire avec le virage vers le tutorat en distanciel

Schola ULB s’inquiète du décrochage scolaire avec le virage vers le tutorat en distanciel
Belga

Ce sont 14.300 heures de tutorat qui ont été dispensés en 2020 par 410 tuteurs par semaine à 2.500 élèves issus de 112 établissements (deux fois plus d’élèves et d’écoles qu’en 2015) dans 16 communes. Le programme affiche une croissance continue, qui a été moins forte qu’attendue en 2019-2020. Les élèves suivis étaient au nombre de 2.350 par semaine en 2019.

Le programme secondaire a basculé dès le 17 mars en un accompagnement 100 % en distanciel. Il a touché 1.375 élèves dans 293 groupes en distanciel. En plus, à la demande de 2 écoles, 30 élèves ont été suivis de plus près via la création de groupes innovants. Du tutorat visant le maintien du lien social a aussi été dispensé dans 28 écoles de primaire.

Durant les deux dernières semaine d’août, du tutorat a été assuré en présentiel sur le campus du CERIA pour 68 élèves et dans une maison de quartier schaerbeekoise pour une dizaine de jeunes. Une session entièrement en distancielle a touché 219 participants.

« Les conséquences à court et à long terme de la crise sur le décrochage scolaire et sur la motivation des élèves nous inquiètent. Les réponses de l’école à ces nouveaux enjeux sont encore balbutiants », ont conclu dans leur édito commun le président de l’ASBL Schola ULB Ahmed Medhoune et la coordinatrice Claire Sourdin.

Lancée en 2015, la formule « Tutorat qualifiant » dédiée aux élèves de technique et professionnel a touché 26 écoles et 450 élèves, soit 15 % de moins qu’en 2019, ce qui préoccupe plus particulièrement Schola ULB. Le programme encadre également 233 jeunes issus de 16 maisons de quartier.

Schola ULB s’est ouvert dès septembre, non début octobre, pour prévenir le décrochage scolaire en cette année de crise sanitaire. La nouvelle formule intitulée « Tutorat rentrée » a mobilisé, du 7 au 18 septembre, 54 tuteurs, qui ont dispensé 300 heures de tutorat à 120 élèves de 10 écoles de secondaire et 100 autres de 12 établissements primaire.

Dès fin septembre, les responsables du programme de tutorat ont décidé de pérenniser les groupes de secondaire 100 % en distanciel pour arriver fin octobre à 287 groupes de tutorat secondaire en 100 % distanciel.

Pour lutter contre la fracture numérique, la formule provisoire optionnelle « Permanence Tutorat dépannage » a proposé des sessions en présentiel dans 4 écoles.

Schola ULB a accompagné quelque 37.500 élèves depuis sa création en 1989. Le programme s’est vu remettre le 7 octobre dernier le prix Reine Paola pour l’Enseignement.

Notre sélection vidéo