Abonnez-vous pour 1€

Fin du procès Balladur-Léotard dans l’affaire Karachi, la décision rendue le 4 mars

Edouard Balladur
Edouard Balladur - Belga

L’accusation a requis à l’encontre de M. Balladur un an d’emprisonnement avec sursis et 50.000 euros d’amende pour « complicité » et « recel » d’abus de biens sociaux. Une peine de deux ans de prison avec sursis et 100.000 euros d’amende a été demandée contre son ex-ministre de la Défense François Léotard pour « complicité », plus de vingt-cinq ans après les faits.

Notre sélection vidéo