Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: la vaccination doit atteindre les plus précarisés, insiste le service de lutte contre la pauvreté

Coronavirus: la vaccination doit atteindre les plus précarisés, insiste le service de lutte contre la pauvreté
Belga

Les autorités doivent par ailleurs être attentives au risque de non-recours à l’offre de vaccination par les personnes en situation de pauvreté. En effet, une forte diminution du recours aux soins de santé et une aggravation des problèmes de santé existants est constatée chez celle-ci avec la pandémie.

C’est pourquoi il faut une approche en deux volets, souligne l’organisme : porter l’attention à l’accompagnement et à l’orientation vers les centres de vaccination (transport gratuit, convocation par téléphone ou via une personne de confiance…) et une approche de proximité. Pour ce volet, une attention particulière doit aussi être portée vers « les personnes en situation de sans-abrisme et d’absence de chez soi » et qui « présentent un risque accru d’infection au Covid-19 ». Elles pourraient par exemple être vaccinées dans les centres d’accueil.

Le Service de lutte contre la pauvreté insiste aussi sur la nécessité d’une communication claire et efficace. « Il est important d’adapter le contenu du message aux attentes des personnes en situation précaire, et de ne pas seulement transmettre les informations que nous jugeons nous-mêmes utiles. »

La coopération avec les organisations sociales sur le terrain est également primordiale.

Notre sélection vidéo