Abonnez-vous pour 1€

Édito – Ceci n’est plus une sécurité sociale…

Édito – Ceci n’est plus une sécurité sociale…

Ceci n’est plus une Sécu… On pourrait paraphraser Magritte pour résumer le sentiment des Belges à propos de leur système de protection sociale.

La pandémie a fait apparaître de manière brutale et parfois dramatique l’état de délabrement profond de notre couverture sociale. Une vénérable institution dont les murs se lézardaient depuis plusieurs années déjà.

Voilà le constat principal du « Thermomètre », la grande enquête d’opinion menée par Solidaris que nous publions dans nos médias jusqu’à ce vendredi.

Financement des hôpitaux, remboursement des soins, réduction de droits et allongement de l’âge de la pension sont les principaux reculs pointés du doigt par les personnes sondées. Pour près de 40 % des Belges, la dégradation de notre couverture sociale ne fait aucun doute et une personne sur trois pense désormais être insuffisamment protégée par notre « filet » social.

Évidemment, l’impact du Covid est ravageur. Pour une grande partie de l’opinion publique, le virus a mis à nu toutes les lacunes de notre sécu et aggravé nos finances. C’est donc tout naturellement qu’une majorité demande à la fois un refinancement de la Sécu et un rôle accru de l’État dans ce domaine.

La politique va donc devoir reprendre ses droits. Pour répondre à ce besoin de renforcement de la protection sociale, réclamée par la gauche et à l’urgence d’une réforme fiscale voulue par les Libéraux. Le défi est immense et complexe, dans un pays où la pression fiscale pèse déjà très lourd. Complexe, oui, mais pas impossible en faisant preuve de créativité, de réformisme et de courage politique…

Notre sélection vidéo