Abonnez-vous pour 1€

Ligue 1: le PSG redresse la tête contre Nîmes (3-0)

Ligue 1: le PSG redresse la tête contre Nîmes (3-0)
AFP

Le Paris Saint-Germain a rangé ses affaires en battant facilement Nîmes (3-0) après le chambard causé par la défaite à Lorient (3-2), et repris sa route vers les sommets de la Ligue 1, mercredi pour la 23e journée.

Cela ne suffit pas à déménager de la troisième place, puisque Lille (1er) et Lyon (2e) ont aussi gagné, mais les hommes de Mauricio Pochettino ont réparé « l’accident » du Morbihan, la première défaite du nouvel entraîneur argentin.

Avec des buts d’Angel Di Maria (18), également passeur pour celui de Pablo Sarabia (36), et un dernier de Kylian Mbappé (68), le PSG a bien préparé son « Classique » au Vélodrome, dimanche, face à un Marseille dont les appartements sont dans un bien plus profond désordre.

Nîmes reste dernier, mais les Gardois n’avaient pas budgété trop de points au Parc des Princes. Il leur reste un autre gros client, Monaco, dimanche aux Costières, puis ils joueront gros à Dijon (19e), un rival pour le maintien, la semaine suivante.

Paris s’est rasséréné dans un 4-4-2 de facture classique, avec Kylian Mbappé et Moise Kean en pointe.

Pochettino, qui parle équilibre et collectif à longueur de conférences de presse, a vu que sa formation pouvait s’exprimer sans ses quatre « Indispensables », Keylor Navas (adducteurs), Marquinhos (adducteurs), Marco Verratti (Covid) et Neymar (suspendu).

Cette colonne vertébrale magique devrait être d’aplomb pour le 8e de finale aller de Ligue des champions, le 16 février à Barcelone.

Joli but de Mbappé

Kylian Mbappé aussi a besoin d’élan vers ce grand rendez-vous. La perle dont on attend toujours mieux, s’est montrée disponible, et a marqué un joli but d’une frappe enroulée pour étoffer ses précieuses statistiques.

Il n’a pas toujours fait les bons choix. Le Norvégien Birger Merling s’est jeté dans ses pieds pour contrer in extremis le champion du monde après qu’il a passé en revue l’arrière-garde nîmoise (11).

Altruiste, Mbappé a aussi décalé Kean après une de ses accélérations, mais sa passe était mal dosée. On a revu sur cette action le « Kyky » agacé qui écarte les bras, mais c’est bien son geste à lui qui n’était pas assez précis (31).

Le Bondynois en était encore aux réglages quand le match a basculé. Nîmes s’appliquait à défendre quand Lamine Fomba a mis le plan par terre en offrant avant même la 20e minute l’ouverture du score à Di Maria, d’une horrible passe en retrait interdite dans le manuel du petit footballeur.

Après le but, les vagues bleues sont revenues de plus en plus régulièrement frapper la berge des « Crocodiles ».

Sarabia (22) a sollicité Baptiste Reynet puis Thilo Kehrer a trouvé la barre (23).

Sous cette domination, le 2-0 a fini par tomber, par la grâce d’une merveilleuse passe de Di Maria dessinant un arc parfait pour la tête de Sarabia.

Nîmes, qui avait eu une occasion juste avant par le duo Haris Duljevic-Zinédine Ferhat (34) ne se décourageait pourtant pas. Fomba, d’une tête puissante, a essayé de réparer son erreur, mais Sergio Rico a fait oublier Navas l’espace d’une geste (39).

En seconde période, le PSG s’est endormi et a laissé les Nîmois courir entre les meubles, mais sans jamais menacer la vaisselle.

Et Mbappé a apporté la touche finale. Tout est à peu près rangé, en route pour Marseille !

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo