Abonnez-vous pour 1€

TEC Charleroi: circulation des bus perturbée en raison de menaces de mort

TEC Charleroi: circulation des bus perturbée en raison de menaces de mort
Belga

Depuis, les bus et les city-bus ont commencé à ressortir au compte-gouttes du dépôt de Montignies-sur-Sambre, même si des perturbations persisteront sans doute ce jeudi.

Dimanche dernier, un individu a pénétré sans crier gare dans la salle de garde du dépôt Genson. Il a jeté un œil au tableau des services et est reparti en prévenant le chef de poste qu’il allait mettre deux balles à un chauffeur, qu’il a nommé. « Le problème, c’est que cet incident n’a pas été relayé par la direction auprès des chauffeurs. Il n’y a pas eu de suivi, ni de rapport, regrette Serge Delchambre, permanent syndical de la CGSP. Les faits se sont propagés de bouche-à-oreille. Cette absence de communication inquiète les chauffeurs qui ne se sentent pas protégés ». Ces menaces de mort ont aussi fait remonter à la surface un précédent survenu depuis plus de 30 ans à Charleroi. Là aussi, une personne était entrée dans le dépôt, menaçant de mort un chauffeur. Le lendemain, elle l’avait abattu de plusieurs balles alors qu’il sortait de son garage.

Lundi, direction et syndicats se rencontreront pour décider du dispositif à mettre en œuvre en cas de menaces graves à l’encontre d’un membre du personnel du TEC.

Pour l’heure, le chauffeur menacé n’est pas retourné au dépôt.

Notre sélection vidéo