Abonnez-vous pour 1€

Quatre Belges sur dix ne se voient pas vivre plus longtemps et en bonne santé

Quatre Belges sur dix ne se voient pas vivre plus longtemps et en bonne santé
123RF

Fait marquant : les jeunes sont les grands absents de l’enquête. Or, un tiers des enfants qui naissent aujourd’hui vivront 100 ans, souligne le CEO de NN Insurance Belgium, Jan Van Autreve, qui a présenté jeudi les résultats de l’étude menée par le bureau de recherche Indiville.

Les analyses font ressortir trois priorités en cas d’allongement de l’espérance de vie : la manière dont nous travaillons, la façon dont notre système de sécurité sociale fonctionne et la manière dont nous structurons notre vie (études, travail, pension) doivent changer.

Ainsi, 68 % des Belges recherchent activement des solutions pour réduire le stress et 54 % se sentent souvent, voire toujours, épuisés à la fin de la journée. 67 % sont d’ailleurs ouverts à un changement de carrière en profondeur, comme un pompier qui deviendrait conseiller en prévention des incendies par exemple.

Un quart des Belges considère d’ailleurs qu’une semaine de travail de quatre jours, à raison de neuf heures de travail quotidiennes, est une bonne alternative à la semaine de travail classique. « Ce modèle pourrait déjà être un premier pas vers l’abandon du schéma de carrière traditionnel et de vie linéaire dans lequel nous sommes ancrés aujourd’hui », souligne NN.

Quant à l’évolution de la sécurité sociale, la moitié des Belges estiment qu’ils ont suffisamment travaillé à l’âge de 61 ans.

Enfin, en ce qui concerne la structure de la vie, les Belges souhaitent en moyenne passer 16 % de leur temps à étudier, 33 % à travailler, 21 % à s’occuper de leur(s) enfant(s) et famille et 30 % à se détendre ou être à la retraite.

L’étude a été menée en ligne via les canaux digitaux de NN auprès de 8.400 Belges, âgés entre 15 et 94 ans, entre le 23 septembre et le 31 décembre 2020. Pour l’analyse, un échantillon représentatif de 1.900 répondants a été constitué. La marge d’erreur maximale est de 2,3 %.

Notre sélection vidéo