Abonnez-vous pour 1€

Viols, voyeurisme et vidéos à Liège: des victimes des policiers suspectés entendues

Prétexte
Prétexte - Sophie Kip

En marge de cette procédure disciplinaire, l’enquête à Liège se poursuit et au moins deux victimes ont été auditionnées dans le courant de la journée de jeudi. Il s’agissait de voir si leur récit corroborait le modus operandi décrit lors des premières plaintes.

Pour rappel, la justice liégeoise suspecte les policiers d’avoir violé des femmes après des soirées très arrosées dans le Carré à Liège. Une fois que les filles étaient ivres après une surconsommation de vodka ou d’autres alcools, les policiers les emmenaient à l’abri des regards pour les violer. Les scènes étaient filmées puis partagées et commentées sur une messagerie instantanée de type WhatsApp. La fuite d’une vidéo avait permis d’ouvrir l’enquête en cours à Liège.

►► Ces policiers sont suspectés d’avoir «chassé» leurs victimes dans le Carré, de les avoir violées et d’avoir filmé les scènes  : toutes nos informations