Abonnez-vous pour 1€

Meurtre d’Andre Hill aux États-Unis: Adam Coy, le policier, a été inculpé

Isopix
Isopix

« Les règles s’appliquent à tout le monde », a déclaré le procureur général de l’Ohio, Dave Yost, en annonçant, lors d’une conférence de presse mercredi soir, les chefs d’inculpation retenus contre Adam Coy par un grand jury.

« La vérité est la meilleure amie de la justice et le grand jury a trouvé la justice : Andre Hill ne devrait pas être mort », a-t-il ajouté.

Le 22 décembre, Adam Coy avait répondu avec un collègue à un appel sans gravité et s’était retrouvé face à Andre Hill, un Afro-Américain de 47 ans, qui sortait du garage d’un ami.

Sa caméra a enregistré la scène sans le son : on voit Andre Hill s’avancer vers le policier avec un téléphone portable dans la main gauche, son autre main restant invisible. Quelques secondes plus tard, l’agent fait feu et Hill s’écroule. Adam Coy et son collègue attendront plusieurs minutes avant de porter secours à la victime. Il a été limogé de la police en janvier.

Un autre cas déjà le 4 décembre

L’affaire avait d’autant plus ému que la police de Columbus avait déjà abattu un autre homme noir non armé le 4 décembre : Casey Goodson Jr., 23 ans, avait été atteint de plusieurs balles alors qu’il rentrait chez lui après avoir acheté des sandwiches.

Des manifestants s’étaient rassemblés dans cette ville de l’Ohio pour demander justice, reprenant les slogans des grandes mobilisations ayant suivi la mort de George Floyd, étouffé par un policier blanc à Minneapolis en mai.

Accusé du meurtre de George Floyd, Derek Chauvin doit être jugé à partir du 8 mars mais, aux États-Unis, les poursuites contre des policiers sont rares et les condamnations exceptionnelles.

Notre sélection vidéo