Abonnez-vous pour 1€

Terrible découverte après un incendie ce matin: le locataire de l’habitation retrouvé mort, «il est décédé bien avant l’incendie»

Terrible découverte après un incendie ce matin: le locataire de l’habitation retrouvé mort, «il est décédé bien avant l’incendie»

Un incendie a été constaté vers 21h30 dans une habitation de l’avenue de Laeken. Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, le feu faisait rage au deuxième étage de la maison.

Sur les lieux, un homme a été retrouvé mort. Comme son corps n’était pas brûlé, mais couvert de suie et déjà en état de rigidité cadavérique, son décès a été déclaré suspect. Un expert en incendie, un médecin légiste et le laboratoire scientifique de la police fédérale sont ensuite descendus sur place.

« D'après les premières constatations du médecin légiste, il n'y aurait pas eu d'intervention d'un tiers. Une autopsie a néanmoins été requise par le parquet afin de faire toute la lumière sur les causes du décès de cette personne », a indiqué le parquet de Bruxelles.

Selon un voisin, il pourrait s’agir d’un décès naturel – « une crise cardiaque » – suivi d’un incendie accidentel dû à « une cigarette » que la victime fumait lorsqu’elle est morte « vers 13 ou 14 heures » ; soit bien avant la constatation de l’incendie qui, semble-t-il, couvait déjà depuis un certain temps, notamment au niveau du « plancher qui a été consumé ».

Lors de l’intervention des pompiers, l’un d’entre eux est soudainement tombé de plusieurs étages, jusqu’à atteindre le sous-sol. L’homme a été immédiatement évacué et emmené à l’hôpital.

« Notre collègue était conscient et cohérent, son état était satisfaisant et pas du tout inquiétant », a déclaré le porte-parole des pompiers, Walter Derieuw. « Notre Fire Stress Team (FIST) a été déployée pour apporter l’aide nécessaire au sous-officier blessé, ainsi qu’à ses hommes. Tout le monde est sous le choc. »

L’incendie a pu être éteint, mais la propriété est inhabitable. La cause de l’incendie doit encore être élucidée. Le ministère public a envoyé un expert sur les lieux.

Notre sélection vidéo