Et si on revoyait notre immunité ?

Et si on revoyait notre immunité ?

Booster son immunité, c’est bon pour le moral !

Le printemps va tout doucement pointer le bout de son nez, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut baisser la garde. Nous savons que le Covid est toujours bien présent et booster son immunité est plus que jamais d’actualité en ce mois de février. Mais comment faire et surtout quels produits prendre et en quelle quantité ? Difficile de faire le tri entre les différents produits proposés dans les rayons. Afin de vous aider à choisir, nous avons rencontré Sabina, une dynamique et pédagogique pharmacienne au sein du groupe VPharma.

L’énergie, clé de voûte de votre système immunitaire

« Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours voulu se protéger en utilisant des produits naturels. D’abord empiriques, les connaissances sont aujourd’hui plus précises et surtout étayées scientifiquement. Alors, comment booster son immunité ? Tout d’abord, l’idéal est d’y travailler toute l’année. On peut alors imaginer un programme sur mesure qui va vous accompagner pendant les périodes plus difficiles ou plus stressantes. Si l’on y réfléchit bien, il y a trois éléments importants pour améliorer son immunité : l’alimentation, l’oxygénation et doper votre énergie. Nous pouvons vous conseiller sur les deux premiers points : veiller à manger équilibré et pratiquer une activité extérieure, voilà qui devrait vous aider. Pour l’énergie, la clé est le magnésium. Si vous vous sentez fatigué, vous avez peut-être une petite déficience que l’on va pouvoir combler avec une cure. Mais attention, il existe plusieurs types de magnésium et la quantité devra être adaptée à votre rythme de vie. C’est pourquoi il est primordial de passer par les conseils d’un professionnel. Bien sûr on peut trouver ce type de produits en grandes surfaces par exemple, mais il est difficile de contrôler le dosage et donc cela risque d’être inefficace, voire même dangereux pour votre santé ».

Les vitamines en complément

Mais pour booster votre immunité, il est également possible d’agir avec les vitamines D et C… « Elles agissent directement sur vos globules blancs qui sont en quelque sorte les défenseurs de notre système immunitaire. Pour la vitamine D, c’est le soleil qui va pouvoir agir. En hiver, c’est donc compliqué et une cure peut s’avérer intéressante. Pour la vitamine C par contre, vous en trouverez dans les fruits et légumes frais. En plus d’être un stimulant immunitaire, la vitamine C possède aussi des vertus antivirales, l’idéal lorsque les températures chutent. Ici encore, une cure complémentaire est intéressante ». Enfin, l’aromathérapie et la phytothérapie ont également un rôle à jouer. Ce n’est pas pour rien que la cannelle, par exemple, est souvent utilisée pour traiter les maladies hivernales.. « L’origan, le miel ou l’arbre à thé sont aussi conseillés. Mais attention, tous les produits ne se valent pas et certains peuvent être nocifs. Chez VPharma, nous sommes attentifs à cet aspect et pouvons vous conseiller ».

Coordonnées :

https://www.vpharma.be/