Abonnez-vous pour 1€

Mort de la petite Néva, 22 mois, à Frameries: sa maman, toujours hospitalisée, «est anéantie»

Les hommages se multiplient pour la petite fille.
Les hommages se multiplient pour la petite fille. - E.G./D.R.

Mickael gardait ses belles-filles, Néva et sa sœur aînée de trois ans, en l’absence de sa compagne. La mère des enfants était hospitalisée car elle devait se faire opérer de l’orteil. « Ma cliente n’aurait jamais confié ses enfants à son compagnon si elle avait imaginé qu’elles couraient un danger », déclare Me Céline Parisse, l’avocate de la maman.

Un drame s’est pourtant produit. La petite fille a été retrouvée morte, ce mardi, dans une habitation framerisoise. Néva n’a pas survécu à une hémorragie cérébrale. Des traces de coups ont été remarquées par les services de secours. L’autopsie, réalisée ce mardi soir, a révélé que l’enfant avait de nombreuses contusions sur le corps. Plusieurs coups lui ont été portés à la tête. Son beau-père, Mickael, d’abord privé de liberté, a été placé sous mandat d’arrêt pour meurtre.

►► « La mère de l’enfant est anéantie », commente Me Céline Parisse.

►► Son papa ne comprend pas les critiques à l’égard de sa fille: « Une femme a perdu son enfant, il faut rester correct... »

Notre sélection vidéo