Abonnez-vous pour 1€

Perquisitions au parlement wallon: «Aucun document ne fait l’objet d’investigations»

Jean-Claude Marcourt
Jean-Claude Marcourt - Belga

« Le président du Parlement – le socialiste Jean-Claude Marcourt, ndlr – a apporté sa pleine collaboration afin que la vérité judiciaire puisse apparaître », ajoute le texte.

Vendredi matin, Le Vif avait annoncé ces perquisitions liées à l’instruction judiciaire en cours dans le volet ’rémunérations’ de l’affaire Nethys. Selon l’hebdomadaire, Jean-Claude Marcourt est suspecté d’être la principale « main invisible » politique ayant avalisé les décisions stratégiques importantes du groupe Nethys ces quinze dernières années. Parmi celles-ci figure notamment la décision prise en mai 2018 par le comité de rémunération de Nethys de verser de faramineuses indemnités « de rétention » à certains membres de l’ex-management de l’intercommunale.

Des perquisitions ont également eu lieu à Liège, au domicile privé de Jean-Claude Marcourt, ont rapporté différents médias.

Notre sélection vidéo