Abonnez-vous pour 1€

Affaire Nethys: au tour des politiques liégeois de s’expliquer devant la justice

Jean-Claude Marcourt.
Jean-Claude Marcourt. - Isopix

Vendredi, le domicile liégeois et les bureaux du président du Parlement de Wallonie et du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles, le socialiste liégeois Jean-Claude Marcourt, ont été perquisitionnés par les enquêteurs de l’OCRC.

« Monsieur le juge d’instruction Frenay, accompagné du procureur général de Liège, a réalisé, ce 5 février 2021, une perquisition à Namur dans les bureaux de Monsieur Jean-Claude Marcourt président du Parlement wallon ainsi qu’à son domicile à Liège », indiquait Christian De Valkeneer, le procureur général de Liège. « Ces perquisitions ont été exécutées dans le cadre du dossier Nethys relatif aux rémunérations attribuées à certains dirigeants. Elles se sont déroulées sans le moindre incident avec une parfaite collaboration de monsieur le président Marcourt et des services du Parlement wallon et son greffier. »

►► D’autres hommes politiques liégeois devraient connaître des sorts identiques lors des prochaines semaines.

►► Avec ces perquisitions, la justice siffle le coup d’envoi de la deuxième mi-temps du volet des indemnités de rétention.

Notre sélection vidéo