Abonnez-vous pour 1€

Quarante mois avec sursis pour le viol d’une adolescente de 15 ans: «Il savait dans quelle situation je me trouvais et il l’a bien exploitée»

Prétexte
Prétexte - 123RF

Le tribunal a jugé la contrainte morale établie dans les relations sexuelles entre le prévenu et l’adolescente. Par ailleurs, 400 photographies intimes du quadragénaire et de la victime ont été retrouvées chez le prévenu.

Les faits se sont déroulés entre le 1er septembre et le 15 novembre 2018. Lorsque l’adolescente a mis fin à cette relation, le prévenu a menacé de se faire du mal. Il avait aussi demandé à ses enfants de ne pas en parler ou il finirait en prison.

« Il savait dans quelle situation je me trouvais et il l’a bien exploitée. Il a profité du fait que je ne pouvais me diriger que vers lui », a raconté la victime au tribunal.

Ce dernier a condamné le quadragénaire à 40 mois de prison assortis d’un sursis probatoire. L’homme doit notamment conserver son emploi et suivre un traitement. Un ordinateur portable, une clé USB et quatre DVDs ont par ailleurs été saisis.