Abonnez-vous pour 1€

BeeBonds a déjà levé 1 million d’euros et prolonge de 3 mois la levée de crowdlending pour Pitaya qui projette d’ouvrir 70 restaurants thaï au Benelux

BeeBonds prolonge de 3 mois la période de la levée de fonds pour la chaine de restaurants de street-food thaï Pitaya. L’objectif est d’atteindre au maximum 2 millions d’euros (Cet apport de démarrage servira à financer les ouvertures des restaurants prévues en 2021. Ensuite, le business plan prévoit une rentabilité suffisante pour l’autofinancement des ouvertures suivantes.).

Après l’ouverture avec succès de 2 premiers restaurants en 2020, en pleine crise sanitaire, 2 nouveaux emplacements viennent d'être sélectionnés à Namur et Anvers. L’objectif est d’ouvrir 30 restaurants en 7 ans en Belgique, et 70 au total au Benelux.

La plateforme de crowdlending belge BeeBonds, agréée par la FSMA, prolonge de 3 mois la levée de fonds du projet Pitaya. Jusqu’au 28 avril 2021, les investisseurs privés et les personnes morales peuvent participer à la croissance rapide de Pitaya, la chaine de restauration inspirée de la cuisine des rues thaïlandaise (street food).

Joël Duysan, CEO de BeeBonds : « Par le biais de notre plateforme, les investisseurs qui recherchent un investissement alternatif, local et rémunérateur ont l’opportunité de prêter leur argent à Alpha Thaï Benelux S.A. (filiale du groupe belge Alphaseed, le master franchisé de Pitaya au Benelux), pour une durée de 4 ans, avec un intérêt annuel brut de 8%. Outre ce rendement attractif, le projet répond aux conditions du tax shelter, les investisseurs particuliers seront donc exemptés du précompte mobilier de 30% sur leur investissement jusqu’à 15.000€. »

Bangkok s’invitera bientôt à Anvers et Namur

Avec les fonds levés depuis janvier 2021, Pitaya prépare l’ouverture de nouveaux restaurants thaï. Deux emplacements viennent d’être sélectionnés à Namur et Anvers.

Après l’ouverture des deux premiers restaurants à Bruxelles et Liège au second semestre 2020 en version ‘take away’, Pitaya vise les villes d’Anvers, Charleroi, Gand, Liège et Namur.

Marco Tessaro, Administrateur délégué d’Alpha Thaï Benelux : « Ces derniers mois, nous avons constaté un changement des habitudes de consommation, en particuliers chez les jeunes. La tendance est à consommer facile (local, rapide et facile à commander via des applications), bon (frais et goûteux), pas cher et sympa. Pitaya répond à tous ces critères, d’où son succès. Au niveau du financement, nous surfons aussi sur les nouvelles tendances du participatif et de la digitalisation : nous nous adressons directement aux investisseurs qui souhaitent investir dans l’économie locale. Grâce à BeeBonds, il est ultra simple et rapide de déposer le montant souhaité. »

Le ticket d’entrée de la levée de fonds est de 1.000 euros. Les investisseurs intéressés trouveront toutes les informations pratiques sur le site de BeeBonds : https://www.beebonds.com/pitaya/

Pitaya propose du spectacle et du goût

Pitaya propose une cuisine à la fois traditionnelle et créative qui s’inspire de celle que l’on peut déguster dans les rues de Bangkok. Avec des woks préparés à la minute devant le client, un service rapide et une addition moyenne de moins de 15€ p.p. boisson comprise, le concept séduit, et ce malgré la crise sanitaire.

L’enseigne Pitaya a été fondée à Bordeau en 2010 par un amoureux de la Thaïlande. Elle connait un véritable succès en France et dans d’autres pays, avec déjà plus de 80 restaurants.

BONUS: pour pouvoir profiter gustativement de leurs investissements, les investisseurs recevront un code de réduction pour un plat offert à l’achat d’un plat lors de leur commande dans les restaurants de Bruxelles et de Liège.

Notre sélection vidéo