Abonnez-vous pour 1€

Qui sont les «mains invisibles»? Voici les politiques liégeois cités dans le dossier de l’affaire Nethys

Jean-Claude Marcourt, président de la coupole provinciale du PS liégeois, et Daniel Bacquelaine, président du MR en province de Liège.
Jean-Claude Marcourt, président de la coupole provinciale du PS liégeois, et Daniel Bacquelaine, président du MR en province de Liège. - Belga

Jean-Claude Marcourt. C’est le nom qui revient en premier sur toutes les lèvres. Ministre wallon de l’Économie durant 13 ans, il est (était) incontournable en Cité ardente. C’était peut-être même le plus puissant aux regards des leviers qu’il détenait dans l’exécutif régional. Membre du désormais ex « Club des Cinq », il gère aujourd’hui la « coupole provinciale du PS » en province de Liège. En l’état, il est le « vrai décideur » au sein des socialistes principautaires. Et il est proche de Stéphane Moreau…

Daniel Bacquelaine. Homme fort du MR en province de Liège dont il est président, le Calidifontain est le représentant libéral lors des discussions formelles et informelles entre responsables politiques de premier plan en bord de Meuse. L’intéressé a réagi il y a de cela une semaine, s’offusquant de sous-entendre qu’il aurait joué le moindre rôle dans les dérives de Nethys… (plus d’informations).

► Voici tous les autres noms des politiques cités dans le dossier.

Notre sélection vidéo