Abonnez-vous pour 1€

Jean, récidiviste, a frappé sa femme avec une table en bois à Pecq: «Aujourd’hui, elle a décidé de s’affranchir de sa domination»

Elle était une femme battue.
Elle était une femme battue. - Illustration 123RF

Jean (prénom d’emprunt) est honteux de ce qu’il a fait, le 28 novembre dernier. « C’est impardonnable », dit-il. Ce jour-là, dans une énième scène de jalousie, il s’est saisi d’une petite table en bois pour frapper sa femme.

La pauvre femme a été blessée à l’arcade sourcilière, ouverte sur plusieurs centimètres. Jeudi, lors de l’interrogatoire de son compagnon par le juge du tribunal correctionnel, les larmes coulaient sur ses joues.

►Les policiers ont régulièrement été appelés chez eux pour des disputes. Il s’imaginait qu’elle le trompait.

► Une mesure d’éloignement a été introduite, bien que le couple soit amené à se croiser pour la garde de leur enfant commun.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo