Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: plusieurs foyers de contamination à Spa, notamment dans deux maisons de repos où l’on a déjà vacciné

Coronavirus: plusieurs foyers de contamination à Spa, notamment dans deux maisons de repos où l’on a déjà vacciné

Si on a beaucoup parlé du mythe de Cassandre dernièrement, l’actualité fait souvent penser à une autre histoire de la mythologie : celle de Sisyphe. Le gaillard était condamné à porter une pierre au sommet d’une colline. À chaque fois qu’il atteignait le pic, la pierre roulait à nouveau tout en bas ce qui le forçait à recommencer. À Spa, on vit un peu la même situation actuellement. Dès qu’on pense avoir atteint son objectif, un événement fortuit fait son apparition ce qui condamne les autorités à redoubler leurs efforts. Dans des maisons de repos spadoises on a diagnostiqué des nouveaux cas de covid dernièrement.

Il y en aurait tout de même six aux Heures Claires d’après l’échevin de la Santé, Wee Min Kuo, lui-même médecin généraliste. « On en a trouvé lundi puis on a testé tout le monde et résultat il y en avait six. La direction et le médecin coordinateur ont été très réactifs », félicite Wee Min Kuo. Les Heures Claires ont pourtant reçu la première dose du vaccin il y a deux semaines.

Pfizer, un vaccin inefficace ? Pas vraiment, le virus aurait été apporté par de nouveaux arrivants selon le président des médecins généralistes Michel Meuris. « Il faut aussi 10 jours pour que la première dose soit efficace, et pour qu’il le soit pleinement, il faut une deuxième dose. Donc il suffit qu’on soit en contact avec le virus dans ces délais-là et on peut être contaminé. La deuxième dose sera injectée la semaine prochaine. Mais normalement les symptômes sont déjà moins forts grâce au vaccin qui permet de produire des anticorps. » De fait, les quelques cas aux heures claires ont des symptômes légers. Une autre maison de repos est concernée à Spa. Elle aurait moins de cas, eux aussi assez légers.

On compte d’autres foyers à Spa à l’institut Saint-Michel, l’école communale de Nivezé et l’école libre Roi Baudouin. Le deuxième primaire de Nivezé sera fermé lundi, mardi et mercredi.

On ignore encore s’il s’agit du fameux variant anglais même si les suppositions sont assez fortes. « On trace pour l’instant toutes les personnes de contacts pour tester le plus de monde possible, » déclare Wee Min Kuo qui ne quitte plus ses kits de testing pour être le plus réactif possible.

Concernant les maisons de repos, les dernières recevront toutes leur seconde dose la semaine qui vient. Les quelques personnes aujourd’hui positives la recevront d’ici deux semaines. Il faudra donc attendre une dizaine de jours pour être totalement immunisé. Encore un tout petit effort avant d’atteindre finalement cet objectif.

Notre sélection vidéo