Abonnez-vous pour 1€

Une famille se dit victime de violences policières lors d’un contrôle covid à Houdeng: «Je ne comprends pas pourquoi ça a dégénéré comme ça»

Julien, Françoise et José (de gauche à droite) disent avoir été agressés par les policiers
Julien, Françoise et José (de gauche à droite) disent avoir été agressés par les policiers - J.T.

Ce vendredi soir, aux alentours de 22h15, Julien, patron d’une pizzeria, venait de terminer sa journée tranquillement lorsqu’il a fait l’objet d’un contrôle covid. « Il n’était pas loin de chez nous à la rue de l’Enfance. Une voiture banalisée a fait demi-tour pour le contrôler.

Il y avait au moins deux policières dedans », explique José, son papa. « Il est ensuite revenu chez nous où il vit pour le moment pour cause de travaux. Il devait y prendre sa carte d’identité qu’il n’a jamais sur lui mais tout avait l’air de bien se passer. »

La situation aurait ensuite dégénéré  : « Un policier est même monté chez moi », « Je ne comprends pas pourquoi ça a dégénéré comme ça », « Il n’y en a pas un qui s’est bougé pour m’aider », raconte la famille.

► Toute la scène a été filmée et la famille compte déposer plainte au comité P : « Heureusement que nous avons cela » (VIDEOS).

La police se défend et nuance  : « Qu’on laisse les policiers faire leur travail ! ».

Notre sélection vidéo