Abonnez-vous pour 1€

Charleroi perd encore deux points: «Ce n’est pas la première fois qu’on recule», avoue Benchaib

@News
@News

Il aura fallu moins d’une minute aux Zèbres pour prendre les devants dans la partie, ce dimanche face à Zulte Waregem. Sur une action limpide, qui avait pour origine un long ballon de Botaka, le cuir a fini par arriver dans les pieds de Benchaib, avec le concours de la paire iranienne Rezaei-Gholizadeh, l’ancien Lokerenois concluant avec sang-froid. « À l’entraînement, c’est le genre d’action que l’on essaie de répéter », souriait le joueur de 22 ans après la rencontre. « On échange souvent nos positions, avec Ali (Gholizadeh) et Mama (Fall), en essayant de me trouver entre les lignes. En première mi-temps, les 30 premières minutes ont d’ailleurs été intéressantes à ce titre. Mais on a ensuite reculé et cela a été notre erreur, ce dimanche. Ce n’est pas la première fois que l’on fait ça après avoir marqué. On doit vraiment travailler là-dessus et essayer de continuer à aller de l’avant quand on a la mainmise sur le match. »

Mais les Carolos ont donc finalement été pris au piège en pliant avant de craquer dans les derniers instants, ce qui donnait au partage final un sentiment de défaite. « Ça fait vraiment mal. On a pourtant travaillé pour gagner ce dimanche, et même toute la semaine. C’est dur de terminer la rencontre de cette manière », ajoutait le technicien carolo, qui ne pouvait s’empêcher d’avoir un regard inquiet vers le classement, avec un œil optimiste malgré tout. « On ne doit pas oublier le Top 4. On ne doit rien lâcher. On sait que ça tourne très vite, le foot. »

À titre individuel, Amine Benchaib a donc débloqué son compteur-buts chez les Zèbres, alors qu’il l’avait fait une première fois à la Côte au terme d’un bel enchaînement, avant que l’arbitre n’invalide sa réalisation. « C’est toujours un bon sentiment de marquer. J’en avais déjà mis un mais qui avait été annulé pour hors-jeu (NDLR : le 9 janvier à Ostende), donc ça fait du bien. Je sais qu’en continuant à travailler comme je le fais, les buts et les assists vont venir. »

Une blessure « sans gravité »

Car avec l’arrivée de Cristian Benavente en toute fin de mercato hivernal, le Péruvien étant d’ailleurs titularisé d’entrée à l’occasion de la Coupe de Belgique, la concurrence s’est un peu plus accrue dans le secteur du natif de Gand. « Il n’y a pas de secret : quand tu prestes bien et mérites de jouer, tu vas jouer. »

Face au Essevee, il n’y a pas qu’offensivement que Benchaib a eu un apport, lui qui a aussi été coriace en perte de balle. « Comme le coach nous le rappelle souvent, le travail défensif commence chez l’attaquant. Je dois défendre aussi, c’est mon job. »

La prestation du nº34 carolo a en tout cas été séduisante à plus d’un titre, mais c’est peut-être un pépin physique qui risque de le déloger du onze. À un quart d’heure du terme, Amine Benchaib est resté au sol, demandant son changement en se tenant l’ischio-jambier gauche. « Le doc m’a dit qu’à première vue, ce n’était pas trop grave. On verra… »

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles CHARLEROI pour 1€ !


Notre sélection vidéo