Abonnez-vous pour 1€

Hein Vanhaezebrouck furieux après La Gantoise – Eupen: «C’est la faillite du VAR, les arbitres doivent soigner leurs yeux»

Hein Vanhaezebrouck jauni
Hein Vanhaezebrouck jauni - Belga

Le coach des Buffalos était très remonté dimanche soir au terme de la rencontre. Il s’estime floué par l’arbitrage et a notamment pointé le doigt contre le VAR. « Les gens me demandent comment on a fait à partager 2-2 alors qu’on a marqué 3 buts et nos adversaires un seul. Je ne sais pas quoi leur répondre. »

Vanhaezebrouck fait dans un premier temps référence au premier but eupenois signé Prevljak et validé par le VAR. « On voit dès le premier ralenti que Baby touche la balle (NDLR : il l’a reconnu après le match), ce qui met Prevljak hors-jeu d’un bon mètre. Il y a deux options : soit il y avait de la neige sur les fenêtres du VAR et les arbitres n’ont rien vu, soit ils doivent se rendre d’urgence chez un ophtalmologue. »

La deuxième critique concerne un 3e but des Gantois, annulé pour un hors-jeu de Bezus, signalé immédiatement par le juge de touche. « On ne sait pas déterminer s’il y a hors-jeu ou pas avec les images dont on dispose. Il y a un joueur d’Eupen qui pourrait tenir Bezus en jeu avec son pied. On sait que le VAR ne sait pas tracer de ligne pour vérifier si un joueur est hors-jeu. Si le juge de ligne n’avait pas levé son drapeau immédiatement, le VAR aurait confirmé le but. »

« C’est la faillite du VAR », a conclu Vanhaezebrouck.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo