Abonnez-vous pour 1€

Le «headphone challenge», le nouveau défi interpellant des jeunes pour prouver «à quel point ils sont minces» sur Tiktok: «Je suis très inquiète»

Vidéo
Le «headphone challenge», le nouveau défi interpellant des jeunes pour prouver «à quel point ils sont minces» sur Tiktok: «Je suis très inquiète»
Capture Tiktok

Chaque année, de nouveaux challenges, plus loufoques les uns que les autres, apparaissent sur les réseaux sociaux. Si certains sont simplement amusants et d’autres posent sérieusement question. C’est le cas du challenge, « headphone challenge ».

Le principe est simple : pour montrer à leurs communautés « à quel point ils sont minces », des internautes s’amusent à faire le tour de leur taille avec les fils d’une paire d’écouteurs. Si vous parvenez à faire deux tours, le challenge est « réussi ». Apparu en février dernier, le challenge est très vite devenu viral sur le réseau social TikTok. Un principe vivement dénoncé par l’influenceuse Danae Mercer. Sur Instagram, la jeune femme de 33 ans, journaliste à Dubai, s’est dite « très préoccupée » par ce challenge.

« Par-dessous tout, je veux que cette plateforme reste un endroit heureux. Un endroit sécurisant dans ce monde qui est si lourd », explique la jeune femme à ces deux millions d’abonnés. « Mais quand je vois des enfants de 8 ans qui parlent de leur régime, des ados de 13 ans qui partagent leur IMC (Indice de masse corporelle) (…) et des jeunes qui entourent la corde de leurs écouteurs autour de leur taille, je dois dire quelque chose ».

« Et je ne mentionne pas BEAUCOUP de choses que j’ai vues ou qu’on m’a envoyées. Surtout parce qu’il s’agit de petites filles qui prouvent qu’elles correspondent à certains types de corps avec ces challenges. En tant que journaliste, j’en ai marre de ne rien faire et d’espérer que quelque chose change. En tant que survivante d’un trouble du comportement alimentaire, je me sens vraiment concernée », poursuit Danae.

La jeune femme invite chaque mère, chaque sœur, à faire attention pour les enfants et leurs proches qui utilisent les réseaux sociaux. « Parce qu’internet peut être si génial et créatif et amusant. Mais ça peut aussi être tout le contraire. Et nous méritons mieux que ça. Les petits, aussi ». «

Notre sélection vidéo